lundi 14 septembre 2020

+++*15/09 - DEUX MESSAGES DE MARIE. 
LE VOYAGE INTÉRIEUR. 
LES ÉNERGIES DE LA MÈRE ET DU PÈRE

Pamela Kribbe canalise Marie
« Dans la vie quotidienne vous êtes absorbé par vos activités journalières, et par les gens et les situations qui attirent votre attention. C’est pour cela que vous perdez courage, parce que vous observez continuellement le monde à travers vos sens extérieurs : votre vue, votre ouïe et votre odorat. Les stimuli sensoriels peuvent vous priver de la vision de votre réalité intérieure, de votre dimension intérieure. En outre, vous avez été éduqué à beaucoup trop penser : à rassembler et à organiser les informations de votre environnement avec l’esprit, et de là, à répondre au monde qui vous entoure. Mais la dimension du monde spirituel (qui en fait vous traverse et dont vous faites aussi partie), est littéralement très proche lorsque vous savez comment y entrer. »
------------------------------------
Les Énergies de la Mère et du Père
« Dans votre tradition les femmes ont généralement été limitées à leur rôle de Mère. Il leur était pratiquement impossible de se développer dans d’autres domaines puisqu’il y avait vraiment peu d’opportunités. Elles ne pouvaient montrer que très rarement leurs passions, leurs inspirations et leurs énergies masculines. Elles ont été poussées de façon unilatérale à tenir ce rôle de Mère, et devinrent ainsi par la force des choses excessivement attachées à leurs enfants. Elles se sont tellement identifiées à leur rôle de Mère qu’il leur fût pratiquement impossible de se détacher de leur progéniture, et ainsi de laisser leurs enfants suivre leurs propres chemins personnels. En somme, cela les a conduites à tenir un rôle Maternel étouffant, ce qui a asphyxié l’enfant.
Quant au Père, il était habituellement absent. Il n’était pas autorisé à jouer un rôle attentionné et responsable au sein du noyau familial, car son rôle se trouvait à l’extérieur : il devait travailler et s’accomplir dans le monde. Il devait être un “Homme”, ce qui voulait dire qu’il devait mettre de côté sa nature sensible. C’est ainsi que l’image du Père absent est né, et cela a aussi eu un impact sur l’enfant. Les circonstances familiales ne permettaient donc pas à l’enfant de se libérer et de quitter (avec l’aide du Père) la structure familiale limitée, ce, afin de pouvoir suivre son propre chemin. »
----------------------------------------
 ÉCRITURES NOUVELLES DE JÉSUS DE 2013 - 24 chapitres

Aucun commentaire:

Publier un commentaire