vendredi 4 septembre 2020

04/09 - COVID-19 : DIDIER RAOULT, LA CIBLE DU SYSTÈME ? 
Le Trump de la médecine 
visé par une plainte par l'ordre des médecins 
qui défend Big Pharma. 



On ne se lasse pas d'écouter le bêtisier/covid de notre gouverne-ment.
– JT du jeudi 3 septembre 2020
"Plainte pour manque de confraternité envers ses "pareils"". Je dirais que le fait que lui, ne soit pas un collabos dérange ceux qui le sont.
Au programme, le bras de fer continu pour le professeur Didier Raoult. Après une passe d’arme avec le directeur des hôpitaux de Paris, l’infectiologue marseillais est désormais visé par une plainte auprès de l’Ordre des médecins. L’occasion de faire un retour sur ce personnage haut en couleur.
Nous évoquerons ensuite le plan de relance présenté par le premier ministre Jean Castex. Un plan à 100 milliards d’euros dont on ne sait pas vraiment la provenance et dont on peut douter de l’efficacité !
Et enfin nous reviendrons sur le cas Jean-Luc Mélenchon qui entretient un faux suspense pour sa candidature de 2022.
à 14mn57 "le port du masque obligatoire considéré comme une atteinte à la Liberté" Le maire de Grans dans les Bouches du Rhône condamné.*



Vous pouvez coller, sur ces affiches, le document qui informe que l'obligation du port du masque est illégal et envoyez ce document à votre maire.

Déclaration qui établit l'illégalité de la contravention imputée en cas de défaut du port du masque.
https://www.youtube.com/watch?v=EjvP4zScAy8
-----------------------------------------------------
Coup d'arrêt sur le port du masque à Strasbourg: une "atteinte à la liberté" pour le tribunal
BAS-RHIN : LE PORT DU MASQUE REMIS EN CAUSE
Le tribunal administratif de Strasbourg demande au préfet du département de revoir son arrêté qui imposait le port du masque dans l'espace public de 13 communes. La situation locale pourrait avoir une portée nationale. Le port du masque obligatoire depuis samedi dans 13 communes du Bas-Rhin. Une atteinte à la liberté personnelle des personnes explique le tribunal administratif de Strasbourg pour qui les conditions sanitaires ne sont pas réunies. L'arrêté obligeait toute personne de plus de 11 ans à porter le masque de jour comme de nuit. Cette jurisprudence pourrait être utilisée partout ailleurs en France par tous ceux qui contestent les arrêtés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire