jeudi 3 septembre 2020

03/09 - ROBOCOP EST LÀ. LE NOUVEAU CASQUE DE POLICE 
SCANNE LE COVID-19 ET UTILISE LA RECONNAISSANCE FACIALE. 

Il a fallu 33 ans, mais Robocop est maintenant là. Enfin, pas exactement, mais la montée en puissance de l’État policier, alimentée par les progrès technologiques, a donné naissance à un casque équipé d’un écran tête haute qui plaira certainement au plus anxieux des agents de la paix. Il s’agit d’un «casque intelligent» qui permet de dépister le virus COVID-19 chez les passagers des aéroports et de fournir à l’agent de contrôle d’autres informations vitales.

Les fonctionnaires de Flint, dans le Michigan, ne peuvent pas fournir d’eau potable à leurs résidents, mais les voyageurs qui se rendent à l’aéroport international Bishop peuvent avoir un aperçu des nouveaux casques de flics robotisés qui y sont actuellement déployés.
Sous le prétexte de contrôler les passagers pour le COVID-19, le casque intelligent, produit par KeyBiz basé en Italie, peut scanner la température corporelle des voyageurs à plus de 6 mètres de distance.
Mais le casque intelligent ne se limite pas à des balayages de température corporelle, ce que peut faire n’importe quel thermomètre à guidage laser, pas le moins du monde. Un logiciel de reconnaissance faciale est installé, qui peut fournir au policier des informations relatives aux mandats d’arrêt en cours, si un individu est identifié sur une liste de surveillance du terrorisme ou une liste d’interdiction de vol, et peut lire les plaques d’immatriculation pour les mandats d’arrêt en cours, les informations sur les véhicules volés, les antécédents criminels, etc. Même si vous êtes complètement innocent, vous serez soumis à ces scanners.
Les scanners peuvent être effectués à une distance de 21 pieds ou moins. Les casques ont déjà été déployés en Italie et ailleurs dans le monde. L’ABC12 du Michigan signale que si la température d’une personne dépasse les 38 degrés, une enquête plus approfondie sera menée pour déterminer si le voyageur est trop malade pour voyager.
Toute cette invasion de la vie privée se fera sous les auspices des craintes entourant une pandémie assez bénigne en utilisant des slogans comme «c’est pour votre santé et votre sécurité». Et vous pensiez qu’il s’agissait de protéger l’Amérique contre le terrorisme. Pensez-y encore, cela me fait regretter les bons vieux jours où le seul danger de l’aviation était de sentir la fumée de cigarette de tous les appareils à bord.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=T3lcf_n1Euw&feature=emb_logo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire