jeudi 13 novembre 2014

13/11 - BENJAMIN FULFORD
Les indices de la défaite de la cabale 
sont maintenant évidents, attendez-vous
à une dernière tentative d’inciter à la guerre
Le 11 novembre 2014

Les indices de la défaite de la cabale se multiplient à présent dans une mesure qui ne peut plus être dissimulée à quiconque, sinon aux occidentaux qui ont fait l’objet du pire des lavages de cerveau. L’indice le plus évident est la réunion de l’APEC (Conseil économique des Etats de l’Asie et du Pacifique) qui se termine aujourd’hui en Chine. Y sont réunis trois des plus gros producteurs de pétrole au monde, le Canada, la Russie et le Qatar ont signé des accords pour négocier le pétrole en yuans. Cela sonne avec une certitude mathématique la fin du pétrodollar. La Russie a annoncé qu’elle allait déconnecter le rouble du pétrodollar.

Pendant ce temps, en Angleterre, plusieurs politiciens chevronnés travaillent à la création d’une devise gouvernementale pour remplacer l’ancien régime vieux de plus de 300 ans de la devise des Rothschild, selon des sources du MI5. Le 20 novembre, pour la première fois depuis 170 ans, le Parlement britannique va débattre de ce sujet. Voilà le lien avec un rapport sur le sujet qui a été distribué à tous les membres du Parlement britannique :


Le gouvernement japonais également envisage sérieusement de faire exactement la même chose. Cela signifie que la totalité de la dette du gouvernement japonais va disparaître d’un seul coup.

Il y a également des indications que le gouvernement privé aux Etats-Unis s’est complètement mis en état de crise. Par exemple, lorsque j’ai essayé d’accéder au nouveau site officiel russe de Ria Novosti News depuis mon ordinateur et sa tablette numérique, j’ai été redirigé vers un site de désinformation évidente appelé «Sputnik News». C’est arrivé après que le site d’information du gouvernement russe ait publié des reportages sur des mercenaires américains qui étaient en train de bombarder le site où s’est écrasé l’avion du vol 17 de la Malaysian Airlines. Cela ne peut être interprété que comme une tentative par le régime fasciste américain d’empêcher les Européens de découvrir que leurs supposés alliés américains avaient abattu l’avion de ligne.

L’autre indice que quelque chose d’important va arriver au régime américain est le fait que le Pentagone a averti ses troupes de ne pas sortir avec des femmes russes ou chinoises. C’est le genre de mesure que l’on prend en temps de guerre pour éviter que des secrets militaires ne soient divulgués. Enfin, CNN a arrêté ses activités en Russie, encore une fois le genre de chose qui se produit en temps de guerre.

Les Russes, de leur côté, ont entrepris une action décisive pour prendre le contrôle des régions restantes qui sont ethniquement russes en Ukraine, ainsi que des champs gaziers de la Mer d’Azov.

Le gouvernement privé des Etats-Unis n’est pas en mesure de gagner une guerre contre la Russie et la Chine en ce moment car aucun de ses alliés de l’OTAN ni le Japon ne participeraient à un tel projet suicidaire et destructeur de la planète.

L’issue la plus probable sera le renversement du gouvernement privé américain et la restauration de la République des Etats-Unis d’Amérique. (selon certaines sources non confirmées, le Général Carter Ham aurait prêté serment en tant que Président de la République des Etats-Unis devant la Cour Suprême le 10 novembre à 16H00. NdT.)

Une autre raison de la panique de la cabale est le procès criminel qui a commencé le 10 novembre à Londres, Angleterre, au cours duquel seront présentées les preuves que le tsunami du 11 mars 2011 et le désastre nucléaire au Japon (Fukushima) étaient le résultat d’une attaque terroriste. Le procès se tient pour déterminer si l’avocat du Royaume-Uni Michael Shrimpton avait lancé de fausses alertes concernant une menace nucléaire sur les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Voici un lien vers l’article du Daily Mail concernant ce procès :


Le défendeur a présenté plusieurs témoins pour appuyer son affirmation que la menace terroriste nucléaire était réelle et que le Japon avait déjà été victime d’une telle attaque. Il est prévu que je sois un des témoins au procès.

Le procès est important parce qu’il va apporter des tas d’informations qui sont apparues sur le net de l’analyse des preuves devant un tribunal criminel. Si les preuves sont concluantes, elles déboucheront sur des chefs d’inculpation de crimes à l’encontre des auteurs de l’attaque de Fukushima (dite 311 ou du 11 mars). Les Japonais et les Nord-Coréens impliqués dans l’attaque se sont vus proposer, et on accepté, l’amnistie en échange des informations sur le 11 mars.

On s’attend à ce que le procès soit équitable parce qu’il y a de plus en plus d’indices que le Royaume-Uni se libère de l’influence de la cabale.

L’enquête en cours sur un réseau pédophile de haut niveau en est une des preuves les plus flagrantes. Les journaux britanniques publient, par exemple, que Sir Peter Hayman, ancien Directeur adjoint du MI6, le service de renseignement extérieur britannique, était un violeur pédophile. Les enquêteurs sur le réseau pédophile sont particulièrement intéressés par les cas où la pédophilie a été utilisée pour faire chanter des politiciens et influencer la politique du gouvernement.

L’autre indication est que le Conseil de Stabilité Financière (Financial Stability Board ou FSB) dominé par les Britanniques et les Européens, un organe de régulation financière, a émis des règlements pour garantir que les contribuables ne soient plus jamais obligés de rembourser les dettes des institutions financières «trop importantes pour être mises en faillite» comme lors du choc de Lehman Brothers en 2008. Ils sont clairement destinés aux grandes banques américaines qui possèdent (ou possédaient ? NdT.) le Conseil de la Réserve Fédérale et ont volé les contribuables américains en 2008.

Le Japon montre des signes qu’il est prêt à rompre définitivement avec la cabale. Le 10 novembre, par exemple, j’ai passé l’essentiel de la journée dans un studio de télévision appartenant à Rupert Murdoch avec un panel d’intervenants qui ont été autorisés à s’exprimer ouvertement sur des sujets préalablement tabous. J’ai parlé du fait qu’Ebola était une arme biologique américaine, que le vol 370 et le vol 17 de la Malaysian Airlines abattu au-dessus de l’Ukraine étaient le même avion, et que l’EI (ISIS) était une création du Mossad et des renseignements américains. D’autres membres du groupe ont fait des déclarations similaires. L’un d’entre eux, le bloggeur Richard Koshimizu, a parlé d’un réseau de chantage homosexuel impliquant des politiciens japonais chevronnés.

Il reste à voir ce qui en sera montré lorsque l’émission sera diffusée, mais le fait que Murdoch enregistre de telles émissions est un signe qu’au moins un des oligarques des médias privés s’intéresse à la vérité.

Il est prévu qu’au Japon se tiennent des élections générales en décembre qui pourraient amener un changement fondamental de régime, selon de multiples sources gouvernementales. Il y aura une grosse bagarre en coulisse entre la vieille garde derrière Abe et le parti révolutionnaire japonais dans les jours à venir pour décider de l’issue de ces élections.

Abe a été affaibli au Japon après qu’il ait été obligé d’arrêter ses provocations envers la Chine et à faire profil bas pour obtenir une réunion avec l’homme fort de la Chine Xi Jinping.

En Corée du Nord, les agences de renseignement américaines ont secrètement aidé Kim Jong Un à garder le pouvoir et empêcher la mainmise sur le pays par une faction dirigée par les Chinois, selon des sources du Pentagone. C’est la raison pour laquelle la Corée du Nord a relâché ses deux derniers prisonniers américains.

Les forces du Pentagone en Asie savent que ce sont les Japonais et les Chinois qui payent leurs factures désormais. C’est pourquoi elles ont intérêt à agir en tant que forces de maintien de la paix dans la région.

Source : Benjamin Fulford – Weekly Geopolitical News & Analysis



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire