vendredi 29 juin 2018

29/06 - MERKEL ACCUSÉE D’AVOIR «IMPORTÉ DES VIOLEURS 
ET ASSASSINS» EN ALLEMAGNE. 


Une plainte déposée contre ellepourrait changer le monde, et elle le changera, si elle aboutit au résultat escompté»
Angela Merkel a permis l'arrivée en Allemagne de «violeurs et terroristes» et doit présenter sa démission, a lancé le député Gottfried Curio du parti AfD lors de la visite de la chancelière au parlement.
Lors d'une séance de questions-réponses avec les députés du Bundestag, la chancelière fédérale Angela Merkel a été accusée d'avoir «importé des islamistes, violeurs, assassins et terroristes» dans le pays.
Le député de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) Gottfried Curio a reproché à Mme Merkel d'avoir infligé au pays «le préjudice le plus grave» évalué selon lui à des «centaines de milliards». Selon lui, l'«abandon de tout contrôle sur l'afflux de migrants clandestins» a eu pour conséquence «des fraudes sociales», l'arrivée d'«islamistes dangereux», ainsi que «la souffrance humaine infinie» liée aux actes de violence et de terrorisme. Comme le veut la tradition observée par l'AfD, M.Curio a appelé Angela Merkel à présenter sa démission.
La chancelière fédérale a répondu de manière calme, soulignant le fait qu'en 2015 l'Allemagne avait fait face à une «situation humanitaire extraordinaire».
«Cela a été confirmé par la Cour européenne de Justice en juillet 2017. Les principales décisions politiques ont été correctes, et nous avons mis en œuvre de nombreuses mesures pour répondre à cette situation extraordinaire», a indiqué Mme Merkel.
La politique des «portes ouvertes» adoptée par Berlin lors de la crise migratoire de 2015 a entraîné l'afflux de centaines de milliers de demandeurs d'asile sur le sol allemand. Sur fond d'arrivée massive des réfugiés, le parti Alternative pour l'Allemagne (AfD), qui a fait sa campagne sur la rhétorique anti-immigration, a recueilli 12,6% aux législatives et fait son entrée au parlement national en 2017.
Précédemment, l'AfD avait déposé devant la Cour constitutionnelle allemande une plainte pour contester la politique migratoire menée par le gouvernement d'Angela Merkel.
Sputnik
----------------------------------
L'Alternative pour l'Allemagne veut traduire Merkel en justice
La politique migratoire d'Angela Merkel est remise en question dans une plainte déposée par le parti allemand AfD devant le Tribunal constitutionnel fédéral.
Le parti Alternative pour l'Allemagne(Alternative für Deutschland; AfD) a déposé devant la Cour constitutionnelle une plainte pour contester la politique migratoire menée par le gouvernement d'Angela Merkel, relate le journal Zeit, citant le juriste du parti, Stephan Brandner.
Les auteurs de la plainte indiquent que la chancellerie fédérale n'a pas permis au Bundestag de prendre part à la mise au point de la politique en matière d'immigration. L'AfD demande ainsi la Cour d'évaluer la décision de Mme Merkel d'ouvrir la frontière avec l'Autriche pour les réfugiés, adoptée en septembre 2015.
«Cette plainte pourrait changer le monde, et elle le changera, si elle aboutit au résultat escompté», a déclaré M. Brandner. Selon lui, le cas échéant, Angela Merkel devrait quitter son poste.
D'après les estimations du ministère de l'Intérieur, en 2015, environ 900.000 réfugiés et migrants sont entrés en Allemagne, ce qui a entraîné une certaine montée du sentiment anti-migratoire dans le pays. Par la suite, l'afflux de migrants en Allemagne a été réduit jusqu'à 200.000 personnes par an.
Lors de sa campagne électorale en 2017, l'AfD promettait de lancer une enquête sur la politique des «portes ouvertes» défendue par la chancelière Angela Merkel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.