mercredi 16 mai 2018

17/05 - ATTENTAT DE PARIS. 
L'ISLAM N'EST PAS UN PROBLÈME 
D’APRÈS NOTRE GOUVERNEMENT. 


ça n'est pas un problème pour eux, mais, une solution puisqu'ils l'utilisent pour leurs attentats pour traumatiser les français et brouiller les cartes et essayer de provoquer une guerre civile meurtrières.

Et allez, encore un attentats de plus ! Pendant que la France était priée de s'esbaudir devant Madame-Monsieur et leur chanson mielleuse pro-migrants, un terroriste musulman poignardait les passants à Paris: 1 mort et 4 blessés !

1 mort et 4 blessés, quand on se nomme Gérard Collomb ou Clémentine Autain, on appelle cela "une agression" et le terroriste est un simple "assaillant" ! 
Quand on s'appelle Emmanuel Macron, on qualifie l'assaillant "d'ennemi de la liberté" ! 
Et quand on s'appelle Anne Hidalgo, on ne dit rien du tout si ce n'est que "notre ville a été meurtrie, pensée aux familles, solidarité, etc...". 
Quant à la Grande Mosquée de Paris, elle se contentera de condamner "une attaque lâche et barbare qui ne peut se réclamer d'aucune religion"...
Un tweet, un petit mot et une réunion d'Etat Major, aucun doute, nos dirigeants sont dans l'action.

Non mais allo, quoi ! 
Le mec, il avait 21 ans, il était immigré, musulman, tchétchène d'origine et naturalisé à l'âge de 13 ans parce que sa mère (immigrée elle aussi) l'avait été avant lui, naturellement fiché "S" , encore un, et parce qu'Allah lui a sans doute soufflé à l'oreille, il a pris un poignard et au cri d'Allah Akbar, il a poignardé tout ce qu'il a pu poignarder sur son passage. 
Voilà le tableau, c'est aussi simple et horrible que cela.

"La France ne cédera pas un pouce aux ennemis de la liberté", t'as raison mon con Président, ce ne sont plus des pouces que nous cédons mais les corps entiers de nos concitoyens que Daech affiche à son compteur. 
Près de 250 morts en 3 ans. 
Stop aux conneries et aux phrases aussi creuses que toutes faites ou encore ? 
Encore plus de morts, encore plus de blessés, encore plus de familles endeuillées et de victimes traumatisées à vie ?

Il serait peut-être temps de se bouger le popotin et de prendre les bonnes décisions, non ? 
Ben non, on continue, on ouvre toujours plus en grand les portes à l'immigration, on élargit les conditions du regroupement familial et on continue à ficher des "S", 15 000 pour radicalisation islamiste !

C'était Valls, en son temps il me semble, qui disait qu'il allait falloir s'habituer au terrorisme. 
Et bien non, je refuse que l'on banalise ses attaques terroristes, nous devons ne pas nous y habituer et à chaque fois que cela est possible, en fonctions de nos moyens, dénoncer ce terrorisme musulman, terrorisme musulman car appeler cela terrorisme islamiste ne suffit pas, ne suffit plus. 
100% des terroristes qui ont sévi sur notre territoire ces dernières années était de confession musulmane; musulmans avant d'être islamistes. 
Et contrairement à ce que disait Castaner, ce terrorisme a tout à voir avec l'Islam, avec l'Islam de France ou d'ailleurs. 
Il serait peut-être temps de s'en rendre compte et d'oser le dire.

Ne pas s'habituer au terrorisme, quand je lis ou entends les déclarations de nos dirigeants, j'ai la nette impression qu'ils sont les premiers à s'y être habitués sinon comment expliquer la vacuité de leurs déclarations ou les inepties qu'ils profèrent? 
N'a-t-on pas entendu aujourd'hui un député LREM, et pas des moindres, Jean-Michel Fauvergue, ancien chef du Raid, oser justifier les prêches en Arabe dans les mosquées par l'utilisation du latin ans les églises ! 
Un préfet de la République n'a-t-il pas conseillé la semaine dernière à un ministre, en l’occurrence Marlène Schiappa, de ne pas entrer dans un bistrot de Trappes "car cela pourrait créer un incident", croyez-vous qu'elle s'en offusqua ? 
Pensez-vous, elle obtempéra sans moufter !

Ne pas créer d'incident avec la communauté musulmane, voilà le problème de nos élites et de nos dirigeants. 
Tiens donc, il y aurait au moins une communauté avec laquelle nous pourrions avoir des incidents (quand ce ne sont pas des attentats ou des émeutes), et oui, et cette communauté, jusqu'à preuve du contraire, c'est la communauté musulmane, celle dont sont issus la quasi totalité de nos terroristes. 
Et puisqu'un des plus haut représentant de l'Etat le reconnait, on ne veut pas d'incident, alors ils laissent faire - faute peut-être de ne savoir que faire - et s'habituent. 
Pas nous.

Hier soir un musulman radicalisé a tué. 
Ce n'était pas "un incident", c'était un acte barbare et certainement, hélas, pas le dernier. 
Surveillez vos arrières, nul n'est à l'abri. 

C'est aussi cela la guerre.

Au fait, tant que j'y suis et sans aucun rapport avec le billet (humour), je vous présente la présidente de l'UNEF Paris Sorbonne, Maryam Pougetoux :




Et ci-dessous, Khamzat Azimov, l'homme qui, hier soir, a poignardé quelques uns de nos concitoyens... sous contrôle mental




L'islam occulte, entretien de l'Abbé Guy Pagès et de Alain Pascal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire