samedi 21 avril 2018

+++21/04 - FAC DE TOLBIAC. APPEL A TÉMOIGNAGE 
APRES L'ÉVACUATION VIOLENTE. 

"J'arriverai bien à vous convaincre du bienfait de mes réformes".
Le disque s'est enrayé?

Mettons-le mettons au défi de séduite une porte de prison.

Après la manifestation du 19 avril et le cirque organisé de la CGT qui a masqué les vrais rebelles de la ZAD de Notre Dame des Landes, suivie des casseurs et des gazeurs habituels...voici qu'à l'aube, il s'attaquent aux étudiants les plus rebelles de Paris.

Les étudiants de la fac de Tolbiac qui ont été rudoyés par les forces de police sont priés d'enregister des vidéos pour témoigner de la réalité de cet événement scandaleux. Ces vidéos doivent devenir virales. Ces personnes doivent dénoncer ces faits auprès de personnes intègres et oser en parler, c'est un devoir.

Une étudiante témoigne : " nous avons été frappés, matraqués sans sommation..."

Les force de l'ordre ou plutot du désordre, ont attaqué, très tôt par surprise les étudiant évitant ainsi les témoins génants. Les médias, dépeignent les étudiants comme des vendales, parlent du coût des dégats...! Que nous coûte chaque jour notre gouvernement? Casser des machines électroniques distribuant du poison aux étudiants n'est pas blamable et les dégats dans ce cas sont toujours exagérés.
La presse aux ordre nous montre des policiers évacuant calmement des étudiants. Peut-être ne s'agit-il même pas d'étudiants contestataires. Pendant ce temps des policiers ou des mercenaires insultent et tabassent les étudiants rebelles à l'intérieur. Un jeune a eu un problème crânien et le sang a très vite été nettoyé. Je suis allé au plus tôt sur les lieux et comme pour la manif de la veille, on n'a pas du tout le même spectacle, les mêmes échos qu'à la télévision.


Un étudiant grièvement blessé lors de l'évacuation de la fac de Tolbiac ? 
la police force la fac et dément tout «blessé grave». Après la préfecture, l'APHP dément à son tour
Comment encore croire la Préfecture. Il faut être fou ou complétement aveugle.
Et de refilmer quelques désordres normaux quand on occupe un lieu que l'ont peut maintenant appeler un lieu de guerre, car notre gouvernement est en guerre contre le peuple de France


Il faudrait enquêter dans les hôpitaux voisins, mais les ordres ont certainement été donnés. Un pompier m'a dit "nous sommes des militaires". Ils secourent les forces de police, pas les manifestants qui sont pourtant, eux, dans leurs droits.
Le fait que de nombreuses personnes ont été décapités et bien pire lors des attentats du Bataclan a bien été cachés et pourtant des personnes ont vu les corps.
Attentat du Bataclan: Des familles s'interrogent sur le rôle des militaires. Pourquoi les tortures n'ont elles pas été révélées par les médias ? 
------------------------------------- 
Des étudiants nantis blâment les étudiants contestataires et auraient même applaudit à leur tabassage.



A la fac de Tolbiac, les étudiants veulent savoir pourquoi on a appelé les CRS et la brigade anti-criminalité.

Rappel du pourquoi du blocage de la Fac. Demande de la démission de Macron.
Oui, ces jeunes osnt dangereux :-)
Des étudiants de Tolbiac expliquent pourquoi ils bloquent l'université !
----------------------------
Beaucoup sont allés retrouver, aider les Zadistes de Notre Dame des Landes, des enfants de gendarmes, de policiers... Faisons de même pour les facs. Il y a des Zad à créer à Paris comme le Bois de Vincennes, tant de terrain inutile, et même les jardins de l'Elysée qui nous appartiennent.
------------------------------
Des étudiants évacués de l'université de Tolbiac accablent les policiers et leur violence - Regardez
----------------------------
Tolbiac : Une étudiante raconte la violence de l’évacuation 
A noter que le président de l'Université, à la fin est obligé de lire le communiqué qui lui est donné ou qu'il a crit pour se disculmper.
----------------------------
Rappel. La folie du président de cette université!
L'université de Tolbiac encore bloquée - 17/04/2018
----------------------------
Un des leurs a été arrêté afin de faire peur aux autres. Classique!
----------------------------
L'université Paris Tolbiac évacuée par les CRS (Vidéo)
Ils inventent des armes que posséderaient les étudiants comme ils l'ont fait en Syrie
Pas de heurts d'apres les médias aux ordres.

Des faits similaires se seraent passés dans les facs de "La Sorbonne", Nanterre", Montpelleier" dans le sud de la France....
----------------------------
Je n'ai pas trop le temps de détailler. Il faut faire le travail de terrain, informer de la solution radicale que nous offre le CNTF. On nous demande des tracts. Le tract se trouve sur le site et chacun peut les imprimer dans un "office dépôt" et distribuer.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire