samedi 8 juillet 2017

+++08/07 - L’ÉGLISE CATHOLIQUE ET LA PÉDOPHILIE. 
SES ORIGINES. 

Origines de la plus grande révélation de scandales pédophiles de l’Église Catholique de toute l’histoire

Par Katherine Frisk de VeteranToday le 2 juillet 2017

Quelqu’un a-t-il remarqué cet article : « Une quantité « sans précédent » de pornographie pédophile découverte au Vatican » ou se rappelle-t-il même des évènements de 2014 ? En voici quelques extraits :

L’archevêque Josef Wesolowski meurt mystérieusement avant son procès pour abus sur enfants
« … le Vatican rapporte que Wesolowski possédait non seulement plus de 100.000 images et vidéos d’enfants contraints à des axes sexuels mais également de lui abusant sexuellement de nombreux enfants en Pologne et en République Dominicaine … Il avait été placé en résidence surveillée « préventive », mais est mort mystérieusement avant que l’affaire ne passe au « tribunal ».
“Il y avait plus de 160 vidéos de garçons adolescents forcés à se masturber devant la caméra et à avoir des relations sexuelles entre eux. De plus, les garçons étaient violés et forcés d’avoir des relations sexuelles avec des adultes. Wesolowski prenait grand soin et protégeait méticuleusement sa collection de pornographie pédophile, classant plus de 86.000 images en catégories dans des classeurs protégés ».
« … Selon le Guardian, en plus des affaires de pornographie infantile, les autorités du Vatican sont confrontées à toute une variété de crimes y compris le trafic de drogue et le blanchiment d’argent ».

Le cardinal George Pell
à la Cathédrale Ste Marie, Sydney
Plus récemment, nous avions ce reportage : le responsable financier du Vatican, le Cardinal Pell, accusé de plusieurs cas d’abus sexuels.

« Le responsable financier du Vatican, la plus haute autorité de l’Église Catholique Romaine en Australie,  le Cardinal George Pell, a été accusé de plusieurs chefs d’abus sexuels par la police Australienne dans le dernier coup porté aux tentatives du Vatican de mettre fin à des décennies de scandales d’abus sexuels sur enfants. « Le Cardinal Pell se trouve confronté à de multiples chefs d’accusation relatifs à toute une série d’abus sexuels », selon le préfet de police adjoint de l’état de Victoria, Shane Patton, à la suite d’une enquête de la police qui a suivi les même processus et procédures utilisés dans d’autres affaires d’abus sexuels ».

Le Cardinal Pell a été cité à comparaître au tribunal de Melbourne le 18 juillet pour entendre les chefs d’accusation, qui font suite à des plaintes déposées par plus d’une personne, selon le FT. Pour assister à l’audience, le cardinal âgé de 76 ans devra revenir en Australie en provenance de Rome, où il a été chargé par le Pape de faire le ménage dans les finances du Vatican ».

Aucun de ces hommes ne sont des subalternes. Tous deux ont trouvé refuge au Vatican où les lois d’autres pays ne peuvent les atteindre ou les extrader. Tous deux sont au service de l’église depuis de nombreuses années et ne peuvent être considérés comme une « nouvelle exception », étant donné que le Cardinal Pell est le bras droit du Pape. Aucun d’eux n’était ou n’est une personnalité quelconque. Ils ne sont pas juste sortis de nulle part. Il existe une longue histoire d’abus sexuels au sein de l’église, ainsi que de blanchiment d’argent et d’autres activités criminelles. 

Wesolowski et le Cardinal Pell appartiennent à un ordre religieux qui remonte à 2.000 ans et dont on peut retracer les origines jusqu’à des périodes préchrétiennes.

Le titre du pape, Pontifex Maximus, n’est pas un titre Chrétien pour un évêque ou un homme de Dieu, c’est le titre de l’Empereur Romain, souverain du monde connu, qui au cours des 1.000 dernières années a été confirmé par trois bulles papales qui confèrent au pape, contrairement aux enseignements Chrétiens, autorité sur l’ensemble de la planète, sur tous les corps et âmes sur cette planète. Et oui, ils sont mortellement sérieux à ce sujet, que vous le croyiez ou non !

Rien de ce que nous voyons aujourd’hui au sein du Vatican n’est le moins du monde différent de la Légion Romaine sous les Empereurs d’il y a 2.000 ans. Les Chrétiens sont persécutés en Afrique du Nord, en Syrie, en Irak et dans l’Est de l’Ukraine, crucifiés dans de nombreux cas. Les femmes sont vendues sur des marchés aux esclaves sexuels et les enfants subissent des abus sexuels dans le monde entier alors que la Banque du Vatican est la banque la plus corrompue de la planète. La main cachée derrière la BRI, le FMI et la Banque Mondiale. Le Vatican est à l’avant-garde de la promotion d’une banque mondiale unique et d’une monnaie mondiale unique. S’ils parviennent à contrôler les flux monétaires, ils vont contrôler de fait de grandes parties de l’économie mondiale, y compris la Banque de la Réserve Fédérale.

Ajoutez à cela leurs intérêts acquis dans la NSA (une version moderne du confessionnal), la géo-ingénierie, les manipulations climatiques et la guerre climatique, et ils ont assez bien réussi à ce que toutes les trois bulles papales soient signées, scellées et réalisées. 

Station du Chemin de Croix
à Rennes-le-Château
IL Y A UNE SOLUTION À CES INSANITÉS
Le monde occidental et toutes les trois religions monothéistes doivent s’éveiller au fait qu’ils ont été soumis au plus grand mensonge jamais raconté à l’humanité.
Ci-dessous il y en a un bref synopsis. J’ai inclus une liste de références pour une étude ultérieure à la fin de cet article.

Jésus n’a pas vécu comme un prêtre célibataire entouré de trésors artistiques et à la tête de la banque la plus riche au monde. Il n’a pas abusé sexuellement d’enfants et n’était pas un sodomite comme l’était Wesolowski et comme l’est le Cardinal Pell. Le Vatican n’a rien d’une « église pauvre », c’est une église qui s’assure que la majorité de la population du monde demeure dans la pauvreté et sous son autorité. Ils maintiennent également une forte emprise sur toutes les connaissances, cachées dans la bibliothèque du Vatican.

Je suis toujours à la recherche de documents, et je sais qu’ils existent … qui vont apporter la preuve indiscutable que Jésus est né à Bethléhem dans le nord près de Nazareth, non dans le sud en Judée. Qu’il appartenait à la tribu de Joseph et non à celle de Juda, qu’il représentait le Royaume du Nord d’Israël et non le Royaume méridional de Judée et descendait de Josué le premier juge d’Israël et n’était pas un roi des « Juifs ». Une fausse accusation qui lui a valu d’être flagellé, raillé et ensuite crucifié dans un procès inique. Arrêté sans raison, détenu sans motif, jugé sans défense ni témoins pour parler en son nom, torturé et puis condamné à mort.

De nombreux textes et documents anciens ont été détruits lorsque la Grande Bibliothèque d’Alexandrie a été réduite en cendres au 4ème siècle, ainsi que lors des autodafés de livres qui se sont succédés au cours des siècles jusqu’à nos jours. Mais dissimulée quelque part, la vérité attend qu’on la découvre. Et c’est cette vérité qui va enfin nous libérer tous.
Dans le livre "Les gîtes du Lion" Georges Hunt Williamson dit que des manuscrits révélant toutes ces vérités on été cachés et vont bientôt être découverts. 
Anne, la grand-Mère de Jésus a passé sa vie a rédiger des textes sur la vie des esséniens, la famille de Jésus, et les a emmenés et cachés en France, en Angleterre... Voir le livre "Anna, Grand-Mère de Jésus".

Une de ces vérités est que Jésus a survécu à la croix. Il faut longtemps pour qu’une personne crucifiée ne meure à moins qu’on ne lui brise les jambes. Parfois jusqu’à cinq jours. Ils n’ont pas cassé les jambes de Jésus. On lui a administré un anesthésique à base de plantes tenu devant sa bouche pour donner l’impression qu’il était mort. Un corps mort ne saigne pas, du moment que le cœur s’arrête de battre, le sang se fige.

Jean nous dit qu’il n’était pas mort. Lorsque le soldat lui a percé le flanc, il saignait encore. Il a été descendu de la croix après moins de trois heures, puis emporté dans la tombe où ses plaies ont été soignées et guéries grâce à l’aloès et à la myrrhe administrés par Marie-Madeleine. Elle était en état de choc lorsqu’elle est revenue le troisième jour pour trouver la tombe vide. Comme Jonas, il a émergé de la tombe en vie, et comme le dernier chapitre de Jean nous le relate, a quitté la Judée pour retourner en Galilée où il s’est amusé d’un Pierre très choqué qui avait menti et l’avait renié à trois reprises.

Jésus a mené une longue vie au Cachemire avec femme et enfants. Sa descendance continue à vivre dans de nombreux pays du monde. Beaucoup de gens n’ont pas conscience de l’origine de leur généalogie. Jésus est « monté au ciel » à Damas le long de la Route de la Soie. Le Cachemire était connu comme le «toit du monde». 
J'ai eu l'information en Inde, que sa tombe était au Cachemire. Voir article à ce jour.

Bien que certains auteurs croient qu’il a fait voile vers le sud de l’Inde avec Thomas qui y a fondé une communauté chrétienne, puis est remonté vers le nord pour rejoindre d’autres tribus d’Israël qui vivaient dans la région depuis l’époque de l’invasion assyrienne du Royaume du Nord d’Israël en 700 avant notre ère. Ce sont à ces tribus et d’autres tribus d’Israël éparpillées dans le monde connu que le premier Évêque de l’église Apostolique Chrétienne à Jérusalem a fait référence dans Jacques le Juste 1.
 « Jacques, un serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont éparpillées à l’étranger, salutations … »

Jésus a également enseigné avec des moines bouddhistes en Inde et au Cachemire et a contribué au développement du Bouddhisme Mahayana au 1er siècle. Des annales de cette association sont conservées dans des monastères bouddhistes.

Contrairement à ce que les Sionistes voudraient faire croire au monde, les dix tribus n’ont jamais été perdues, elles étaient en Palestine au 1er siècle et dans beaucoup d’autres régions du monde, y compris en Ethiopie, en Afrique du Sud, en Egypte, en Grèce, en France, en Irlande, au Pays de Galle et en Angleterre. 

Contrairement à la «Théologie de l’échec» de Rome, Jésus n’a pas failli à sa mission.
En l’occurrence, il a réussi bien au-delà de ce que les Prêtre Lévites Judaïques du Temple de Jérusalem, les Rois Hérodiens et le Pontifex Maximus auraient jamais pu imaginer. Quelle sorte de « psychologie » cette déclaration promeut-elle et instille-t-elle dans l’esprit de ses fidèles ?
 « … Et lorsqu’il est mort sur le Calvaire, il n’a pas pu se consoler avec la réussite de sa mission de toute une vie ; au contraire, il est mort avec le cœur brisé par un échec humain total ! »
Jésus a dit que sa mission était en partie un échec, malgré lui, vu que l'église catholique l'a utilisé pour nous tromper. C'est pourquoi il continue sa mission en ce moment auprès de nous.

Jésus n’est pas mort.
Le prêtre jésuite
John Navone
Il a réussi sa mission et il a trompé ses persécuteurs et a échappé à la mort. Sa mission de toute une vie ne s’est pas terminée cloué à la croix mais au Cachemire. Son cœur n’a pas été brisé, loin de là, il bat au rythme de la vie pendant les nombreuses années à venir ! Il a été tout sauf un échec humain.
Il s'est préparé dans la grande pyramide de Khéops à survivre à cet épreuve.
Jean, d’autre part, qui était un témoin oculaire, à qui je ferais plus confiance qu’au Jésuite John Navone, après que Jésus se soit moqué de Pierre parce qu’il était jaloux du « disciple bien-aimé » qui allait s’occuper de lui lorsqu’il serait âgé, a écrit :
« Et il y a également beaucoup d’autres choses que Jésus a accomplies, dont, si elles devaient toutes être mises par écrit, je présume que le monde entier ne pourrait suffire à contenir les livres qui leur seraient consacrés … »
Dans le livre "La vie des Maître" des scientifiques voient des moines accomplir ces "miracles".

James Alephantis s’amusant
avec du sang et des talons aiguille
CONCERNANT LE RÔLE DES FEMMES DANS LES DÉBUTS DE L’ÉGLISE
Le Christianisme des origines n’avait rien d’un rite cannibale, manger la chair et boire le sang d’un être humain ou être « imprégné » du sang d’une victime sacrificielle, comme cela a été pratiqué à Géhenne (Gehinnon en Israël), Pergame (Pergama en Turquie) – le siège de Satan, à Bohemian Grove (en Californie) ou lors d’évènementiels populaires à la mode à Washington D.C. pratiqués par des gens comme James Alephantis.
------------------------------------------
Une trace fugace de Marie-Madeleine a été laissée dans les textes de Nag Hammadi, dans la Cène* de Léonard de Vinci, chez les Cathares et les légendes qui sont conservées dans le Languedoc dans le sud de la France, qu’elle a été un disciple à part entière et qui comme Jésus, a-t-elle enseigné, guérissait les malades et les blessés et bénissait le pain et le vin lors de repas communautaires.
--------------------------------------
Jésus est passé de nombreuse fois dans cette région et ça lui arrive encore.
L'itinéraire des châteaux cathares
Superbe marché à Esperaza le dimanche matin? Douche et baignoire d'eau chaude à Rennes les Bains...
--------------------------------------
La Cène était le repas pris en commun qui trouve son origine chez Melchisédech (voir article à ce jour) qui a béni le pain et le vin et béni Abraham. En conséquence, Abraham a été converti et a cessé de vénérer un «dieu» qui exigeait de lui un sacrifice humain au Mont Moriah à Jérusalem et à la Géhenne dans la vallée de la mort.
Cette coutume s’est perpétuée dans le repas hébreu du Sabbat au crépuscule, où la mère de famille bénit le pain et le vin à la fin du cycle sacré de création de sept jours. Jésus lui-même était un prêtre de l’ordre de Melchisédech, tout comme Marie-Madeleine.

La mère de famille, Marie la mère de Jésus et plus tard Marie-Madeleine sont des symboles de l’aspect féminin de Dieu dans la Genèse 1. L’Ohim de l’El, qui crée tous les êtres humains à leur image au cours des sept jours sacrés, non en-dehors d’eux. Jésus est un symbole de l’El au début (Alpha) et le Grand Juge, son homonyme Josué, dans l’Apocalypse (Omega) à la fin.

Khnoum, le demi-dieu potier qui façonne
les créatures avec la boue du Nil
Ce n’est pas le demi-dieu d’un « paradis » terrestre plagié à partir du dieu-potier Khnoum sur l’Ile d’Eléphantine dans la Genèse 2.
Le demi-dieu de la Genèse 2 est un concept illusoire et primitif selon lequel un dieu masculin façonne un homme à partir de l’argile sur un tour de potier et une femme à partir de son côté en-dehors des sept jours sacrés de la création. Tout le texte n’est que la promotion de l’imagination égotiste misogyne et de l’idéologie raciste et sexiste adoptées par les Sionistes, Rome et les extrémistes islamiques.

Les deux récits différents de la création représentent deux idéologies spirituelles, sociales, économiques et politiques complètement différentes. En les fusionnant et en s’attendant que les lecteurs croient les deux, les religions monothéistes sont devenues des religions de dissonance cognitive, avec l’accent mis au cours des derniers 1.500 ans sur la dernière version par opposition à la première histoire.

Le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam sont tous parsemés d’éléments contradictoires insérés dans les textes originaux.

Marie-Madeleine et Jésus, Église de Saint-Vincent
à Carcassonne, sud de la France
L’aspect féminin de Dieu est la Sagesse qui s’exprime dans les Proverbes 8, ses versets se trouvent dans la Sagesse de Salomon et dans les origines du Christianisme elle représente le Saint-Esprit, et non le Saint-Spectre masculin que l’église de Rome a plus tard enseigné à ses fidèles. 
Chapitre 9 : «Et la sagesse était avec vous : qui connaissait vos œuvres, et elle était présente lorsque vous avez créé le monde, et savait ce qui était acceptable à vos yeux, et conforme à vos commandements … Oh envoyez-la hors des cieux célestes, et du haut du trône de sa gloire, que sa présence lui permette d’œuvrer avec moi, afin que je puisse savoir ce qui lui convient … Et que son conseil omniscient, en accordant la sagesse, envoie son Esprit Saint du haut des Cieux ? … Car ainsi les voies de ceux qui vivaient sur terre ont été réformées, et on a enseigné aux hommes ce qui vous convenait, et ils ont été sauvés par la sagesse».

Dans l’Apocalypse 21 elle est la Jeune Mariéela Nouvelle Jérusalem accueillie par son époux, le Juge de toutes les nations. La cité est basée sur le nombre 12. Les 12 constellations, les 12 mois de l’année, les 12 heures du jour, les 12 heures de la nuit, les 12 tribus d’Israël et les douze apôtres. La ville possède 12 portes réparties sur quatre murailles de taille égale. Elle est un Tabernacle pour la loi, le Juge et comprend tous les gens de la terre. Il n’y a pas de temple dans cette ville, ni sacrifice de sang ni « race élue ».

Voilà la cité que les Chevaliers Templiers se sont consacrés à reconstruire, les maîtres maçons qui ont construit maintes églises en Ethiopie et à travers l’Europe sur la base du plan décrit dans l’Apocalypse. La femme qui était vénérée était Sophia, la Sagesse, la jeune mariée de Dieu, le Saint Esprit, également connue sous le nom de Theotokos. Elle était l’inspiration des troubadours, des cycles de l’Amour courtois et de la recherche du Sacré Graal. Elle n’est pas une vierge stérile, ni l’Eve de la Génèse 2. Elle est la matrice de toute création. 

La Croix Cathare
et la Colombe de la Paix
Les Templiers étaient les protecteurs et les défenseurs des Cathares qui ne conservaient que l’Évangile de Jean.
Les perfectii, la prêtrise des Parfaits comprenait des femmes d’un statut égal qui bénissaient le pain et le vin. Comme le faisait Marie la mère de Jésus et Marie-Madeleine. Elles prêchaient et guérissaient les malades et administraient la sainte communion à leurs fidèles.

Tout comme les Cathares ont été brûlés sur le bûcher par l’Église Romaine sous les ordres du Pontifex Maximus à Montségur dans le Languedoc, les Templiers ont également été persécutés et démantelés en 1312.

Tout comme les 12 tribus d’Israël qui ont été réunies par Josué et ensuite éparpillées après l’invasion assyrienne, et les 12 apôtres qui ont été rassemblés par Jésus et ensuite envoyés dans le monde connu, ils ont été réunis en un ordre et ont ensuite pris la mer à Marseille et se sont éparpillés aux quatre coins de la terre.

Ce sont les Templiers qui sont les véritables Francs-maçons, les constructeurs de la Nouvelle Jérusalem avec leurs équerres et leurs compas. Pas les Chevaliers de Malte, les Chevaliers Teutoniques, les Illuminati ou la loge P2 de la Noblesse Noire. Ou les nombreuses formes aberrantes de la Franc-maçonnerie que nous voyons aujourd’hui infiltrées et contrôlées par les Jésuites et donc par le Vatican.

L’ancien système Templier était fondé sur un concept multipolaire d’une Fédération d’états indépendants et de gouvernance Apostolique réunies sous la loi coutumière en accord avec l’Alliance « il n’y pas de roi mais son Dieu ». C’est un système monétaire garanti par l’or dans lequel toutes les lignes de crédit sont fondées sur de véritables ressources. Par-dessus et au-delà des frais bancaires habituels en rémunération des services rendus, les taux d’intérêts composés usuraires ne sont pas facturés.
Nous allons revenir au droit coutumier.

Ces derniers constituent une infraction à l’Alliance (1 Samuel 8) en instaurant une structure unipolaire contrôlée par une hiérarchie monopolistique dans laquelle les dirigeants au sommet de la pyramide disposent d’une immunité souveraine et ne peuvent être l’objet de poursuites criminelles. En d’autres termes, le Roi, une banque (maintenant considérée comme une personne et donc trop importante pour faire faillite) ou le Pape, sont infaillibles et ne peuvent faire le mal. Ils ne sont pas soumis aux Dix Commandements ou à l’Alliance. C’est un système monétaire fiduciaire dont les lignes de crédit ne sont pas garanties par de véritables ressources et où les taux d’intérêt composés usuraires sont facturés en sus des frais bancaires pour services rendus. Un système d’esclavage basé sur la dette. Comme celui des banquiers vénitiens juifs babyloniens qui ont financé le sac de la Haggia Sophia, l’église de la Sainte Sagesse à Constantinople en 1204, opéré par les Chevaliers Teutoniques sur instructions du pape Innocent III. Une armée mercenaire apparemment indépendante et financée de manière privée* qui a permis au Vatican de nier toute implication, tout comme les États-unis peuvent le faire par rapport aux agents de la CIA qui ont soutenu et combattu aux côtés des terroristes de l’État Islamique en Syrie et en Irak de nos jours.
*comportant tout de même une flotte d’invasion de 4.500 chevaliers, 9.000 écuyers et donc au moins 13.500 chevaux et 20.000 fantassins. A comparer aux 7.000 hommes qu’il a fallu à Guillaume le Conquérant pour envahir l’Angleterre en 1066. (NdT)

Le premier système est conforme à la Genèse 1 où nous sommes tous faits à l’image de Dieu et sommes souverains et égaux en droit sous la loi et une Constitution. 
Le deuxième est conforme à la Genèse 2 où il existe une loi pour un groupe restreint de gens « choisis » et où la plus grande partie de l’humanité, souvent qualifiée de Goyim, de troupeau ou plus récemment de « déplorables » ou de "Riens" selon Macron, sont soumis à un ensemble de lois différentes. Certains secteurs de la société s’en tirent malgré le génocide et le meurtre, d’autres sont emprisonnés à vie et servent de main-d’œuvre esclave pour les infractions les plus banales.

Marie-Madeleine et Jésus au tombeau
LA VÉRITABLE EGLISE
Si nous n’enseignons pas le véritable Christianisme, ce club exclusivement masculin de vieux pédophiles qui a complètement déformé le Christianisme et endoctriné des millions avec un faux récit va continuer à promouvoir un mode de vie aberrant qui s’oppose à l’ordre naturel de toute l’humanité.

L’humanité a été créée pour fonctionner sur la base du bloc solide de l’unité familiale, composée d’un homme et d’une femme comme c’était le cas à l’origine, où leurs enfants sont faits à leur image et comme ce sera de nouveau le cas à la fin.

Ce n’est pas une société à la carte des LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenre) qui ne sait pas si c’est Artha ou Martha.
Le secteur de la société des LGBT représente moins de 5% de la population mondiale, c’est un groupe minoritaire et l’exception à la norme, contrairement à la propagande à laquelle les gens ont été soumis ces dernières années.

Lorsque vous avez une « église », à défaut d’un meilleur terme, qui prétend diriger le monde et imposer des normes spirituelles, qui est en et par elle-même fondée sur la stérilité, l’homosexualité masculine et qui se fait l’avocat de la Genèse 2 et du péché originel, cela s’oppose à la création de Dieu, la Génèse 1, la fiancée de Dieu et le fiancé, l’Apocalypse 21 et les fondements constitutifs de la vie elle-même, il ne faut pas s’étonner qu’ils abusent et maltraitent tous leurs enfants. Ou comme le dit la Sagesse dans Proverbes 8 :
« Donc maintenant écoutez-moi, mes enfants : car bénis sont ceux qui suivent mes voies. Écoutez mes instructions, et faites preuve de sagesse, et ne les refusez pas. Car qui me trouve, trouve la vie, et obtiendra les faveurs du SEIGNEUR. Mais celui qui a péché contre moi, nuit à sa propre âme : tous ceux qui me haïssent adorent la mort ». 

Jérémie 32 : « Oui cette ville a été pour moi un sujet de colère et de fureur, depuis le jour qu’on l’a bâtie jusqu’aujourd’hui ; j’en viendrai à l’ôter de devant ma face … Ils ont construit les haut-lieux de Baal dans la vallée de Ben-Hinnom pour faire passer par le feu leurs fils et leurs filles, en l’honneur de Moloch, ce que je n’avais point prescrit, n’ayant jamais songé qu’ils pratiqueraient de telles infamies, pour engager Juda dans le péché … »

CAÏPHE, HÉRODE ET PILATE
A moins de pouvoir remonter aux sources, et je crois que dans la bibliothèque du Vatican, et ailleurs dans le monde, il existe des témoignages oculaires d’avant l’an 100 et de la période comprise entre 30 et 60, le plus gros mensonge des « fausses nouvelles » jamais révélé va continuer à laver le cerveau des sociétés en leur faisant croire à un système de croyances dissonantes qui vont influencer nos structures spirituelles, sociales, économiques et politiques jusque dans le futur.

C’est pour cette raison que les Juifs, le Vatican et les Frères Musulmans se sont embarqués au cours des 20ème et 21ème siècles dans des guerres à travers le Moyen-Orient, détruisant les sites de l’ancien héritage dans le cadre de plans d’avenir s’étendant jusqu’en Eurasie.

Une de leurs principales cibles étaient les communautés bouddhistes et de brûler les anciens documents qui attestent de la vie de Jésus au Cachemire.

Ce ne sont pas seulement les ressources naturelles, comme le pétrole et le gaz naturel qui ont motivé le carnage depuis que George Bush Sr a annoncé le Nouvel Ordre Mondial en 1990, le plus récent étant celui qui a ravagé la Libyela Syrie, l’Irak et le Donbass au cours des six dernières années, ce sont les fondements mêmes du monothéisme, d’Israël, de la Chrétienté et de l’Islam qui sont littéralement en jeu ici.

Comme je n’ai cessé de le répéter jusqu’à la nausée, nous en revenons toujours aux germes de cette destruction par Caïphe, Pilate et Hérode, les trois complices contre le Christ à Jérusalem. Il en sera de la fin comme du commencement. Pendant une période de 2.000 ans, les germes de ce diabolisme ont semé la mort et la destruction dans le monde. Un culte mortifère de sacrifices humains, au point d’être devenu à la mode dans certains cercles par le biais d’expressions « artistiques » comme la « cuisine spirituelle », le sacrifice humain et le cannibalisme.

Ils ont pris le repas de communion du pain et du vin et l’ont transformé en un tout nouveau niveau de perversion. 
C'est devenu la pizzagate des Clinton.

Aujourd’hui, il prend la forme du Sionisme – celle des tribus Cananéennes de Juda et de leurs disciples convertis Khazars est-européens. Du complexe militaro-industriel dans lequel le Vatican détient une part importante aux côtés de leurs fantassins Jésuites et des services de renseignement tels que la CIA. Des monarchies Cananéennes du Golfe et de leurs armées de l’État Islamique. Tous trois dissimulés derrière Al-Qaida et ce qui a été appelé l’État Islamique. Que la CIA et le Mossad aient comblé les rangs de ces meurtriers, a été un secret occulte bien gardé. 
Leur but ?
Revendiquer Jérusalem dans un Gouvernement Mondial Unique en une collusion entre le Lévite Caïphe, le grand-prêtre du sacrifice du sang et du Temple servant de centre de prêt d’argent fondé sur la dette, la Légion Romaine de l’Empereur, le Pontifex Maximus, et les Rois Judaïques Cananéens Hérodiens des États du Golfe.

L’Antéchrist est en bonne voie pour atteindre ses objectifs. Damas est maintenant en ruines et l’Armageddon menace sur les Hauteurs du Golan.

Jérusalem n’est pas la cité de la paix que nous avons été amené à croire.
C’était une cité Cananéenne nommée d’après les Jébuséens (en hébreu יְבוּסִי, Yevusi) qui vénéraient la planète Vénus, également connue sous le nom d’Esther / Ishtar à Babylone et Lucifer à Rome, appelée Shalim. Jébu-Shalim a été traduit de manière erronée en Jérusalem.
Noé n’a pas maudit Ham, ou les fils de Ham. Il a maudit Canaan, le père des tribus Sémites Cananéennes.
La ville est située dans la Géhennela Vallée de la Mort, où ils sacrifiaient les enfants à Moloch.
C’est l’endroit où un demi-dieu démoniaque a demandé à Abraham de sacrifier son propre fils sur l’autel.
Jébu-Shalim est ensuite devenue la capitale de la Judée, les descendants de la Cananéenne Tamar qui s’est mariée à Juda et de la Cananéenne Moabite Ruth qui s’est mariée à Boaz, les ancêtres de David.
Au 1er siècle, elle était dirigée par les Rois Cananéens Edomites Hérodiens qui s’étaient alliés par le mariage avec la prêtrise Lévite Babylonienne. Aujourd’hui les Sionistes s’inclinent et prient devant les restes du mur du palais d’Hérode.
Ce n’est pas la ville de Josué qui a traversé le Jourdain, vaincu les Jébuséens, fondé Israël et installé l’Arche d’Alliance à Siloh dans le pays montagneux d’Ephraïm, béni comme le premier-né du Seigneur.
Ce n’est pas la ville de son homonyme Jésus, baptisé dans le Jourdain, qui a réuni autour de lui 12 disciples et représentants des 12 tribus, qui parcourait le Royaume du Nord d’Israël appelé Galilée, a fait le Sermon sur la Montagne et enseigné à ses disciples d’aimer leur prochain comme eux-mêmes.
Jébu-Shalim est la ville du sacrifice humain, des sodomites, des prêteurs d’argent du temple et du siège de Lucifer. Jean 8 :44

« Vous avez pour père le diable et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. Dès l’origine ce fut un meurtrier, et il n’était pas établi dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Quand il dit des mensonges, il les tire de son propre fonds, parce qu’il est menteur et père du mensonge ». 
-----------------------
Références : 


Envois et traduction de Patrick T.
-----------------------
Très beau film "Jésus de Nazareth" de Franco Zeffirelli de 1999 en Entier 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.