dimanche 2 juillet 2017

02/07 - UNE ÉCOLE FAIT DE L’EMPATHIE SA RÈGLE : 
LES RÉSULTATS SONT SPECTACULAIRES. 

Quand l’école accepte de revoir son fonctionnement, les élèves sont les premiers gagnants. C’est ce qui se passe à Trappes, dans cette école primaire classée en ZEP. Un reportage de France 3 nous fait découvrir une classe calme, où les élèves ont une plus grande autonomie, davantage de responsabilités, le tout se déroulant dans une ambiance studieuse… le rêve de tous les professeurs ! Allez, n’ayons pas peur des mots : je considère que cette école est un exemple qui va bien au-delà de l’institution scolaire.

Une école fait de l’empathie sa règle : les résultats sont spectaculaires
Dans cette école primaire de Trappes (Yvelines), les élèves se parlent et se comprennent, ils s’écoutent et se pardonnent ! Résultat : les élèves sont en meilleure disposition d’apprentissage, ils mémorisent mieux et bien sûr, cela impacte positivement leurs résultats.
Cette école semble vraiment bien adaptée pour que les enfants apprennent et grandissent dans le respect mutuel. Bon allez hop… je déménage à Trappes !
Quand on entend parler le conseiller d’éducation à l’origine de cette expérience exemplaire, on comprend qu’il ne reviendrait en arrière pour rien au monde, et pour cause… voici ce qu’il peut observer dans son établissement :
- Une augmentation des capacités cognitives
- Les élèves sont plus sereins en classe
- La capacité de mémorisation est meilleure
- Le vocabulaire est plus étendu
- La capacité à verbaliser plus développée
- Une réelle aptitude à débattre, échanger et écouter l’autre

Une école exemplaire à différents niveaux
En découvrant ce reportage de France 3, je me suis demandé ce que l’on obtiendrait si chaque école fondait sa pédagogie sur l’empathie et l’écoute réciproque. Après quelques années, à quoi ressembleraient les établissements scolaires ? Puis dans quelques décennies, de quelle façon serait impactée notre société tout entière… Oui, je suis un doux rêveur, mais en fait, pas tant que ça. Car si j’ai fait ce rêve, d’autres ont bel et bien commencé à en faire une réalité !
Oui ce rêve est devenu réalité à Trappes, dans cette école primaire située en Zone d’Éducation Prioritaire. Le moins que l’on puisse dire est que les résultats obtenus sont spectaculaires. Cette école où l’empathie est la règle, permet d’y voir des élèves plus calmes, plus concentrés ou le taux d’incivilité a chuté de manière spectaculaire.
Dans cette école en effet, on s’explique, on s’écoute, on se comprend mutuellement et on se pardonne. Dès lors, coups de poing et autres insultes n’ont plus la place d’exister. Magnifique.
Quand on parle et qu’on dit ce qui ne va pas, du coup ce n’est pas le corps qui parle, ce n’est pas le coup de pied qui arrive parce qu’on n’est pas content.
Dans la forme, cette pédagogie axée sur l’empathie se décline par une série de mesures qui encouragent les élèves à exprimer leurs émotions, mais aussi à prendre des responsabilités plus importantes au sein de la classe, et même en cours de récréation. Cela permet à chacun de se mettre à la place de l’autre pour comprendre ce qu’il ressent. Cela porte un nom : l’empathie. Et force est de constater que l’empathie produit de bien beaux résultats.
Comme ils changent de rôle, celui qui regarde ne va jamais laisser tomber celui qui écrit parce qu’après, c’est lui qui va écrire. Ils agissent de façon à ce que tout le monde soit traité de la même manière. Ils vont donner le meilleur pour chacun et pour eux-mêmes.
– Valérie Licha – professeur des écoles

Des enfants plus calmes et plus concentrés sont aussi des élèves plus à même d’écouter ce qu’on leur enseigne. La capacité d’empathie qu’ils développent est aussi un atout favorisant leur épanouissement. Vous aussi en êtes convaincus ? Faites connaître cette école sur les réseaux sociaux

Vidéo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.