samedi 6 mai 2017

+6-7/05 - EN PLEINE PÉRIODE DE RÉSERVE, LE JOURNAL "LIBÉRATION"
APPELLE À VOTER MACRON EN COUVERTURE DU JOURNAL. 

Les bloggers n'ont donc pas non plus à respecter ce temps de repos.
Cette "Une" est la preuve flagrante que les médias ne sont pas intègres.
Les lois sont faites par et pour les crapules contre les gens honnêtes qui doivent les respecter, mais pas ceux du système qui se donnent tous les droits ! Trop c'est trop. Il va falloir faire de la place dans nos prisons et libérer ceux qu'ils y ont mis parce qu'ils gênaient, comme le Dr Hamer qui pouvait soigner le cancer. Ou remettre les animaux du zoo de Vincennes dans la nature et y placer nos hommes politiques et journalistes vedettes.
----------------------------------------
Rt France : 
De nombreux internautes se sont posé des questions sur la couverture partisane du journal. Pourtant, si la loi interdit la «propagande électorale» aux médias dès la veille du scrutin, la presse imprimée n'est, elle, pas concernée.
Les médias ont montré une manifestation autorisée contre le fascisme, entre autres.
«Faites ce que vous voulez, mais votez Macron» : la Une (papier et électronique) du journal Libération du 6 et 7 mai a le mérite d’être claire.
Publiée à la veille du second tour de l’élection présidentielle, la couverture a laissé plus d’un internaute sceptique. En effet, comme le rappelait le même Libération le 5 mai, les médias, à l’exception toutefois de «la presse imprimée», ont interdiction de diffuser de la «propagande électorale» dès la veille du scrutin à minuit.

Ma touche personnelle, pour ne pas être en reste :

Il vous en supplie les mains jointes ! 
Touché par la grâce divine.

«Quelle hypocrisie cette loi. C'est fou !», remarque un internaute.
«On nous parle de devoir de réserve sur le Macronleaks et la une de "Libération" ce matin appelle clairement à voter Macron. Ubuesque !», remarque un autre.
«C’est donc ça le devoir de réserve ?», a ironisé un autre.
Le 22 avril, à la veille du premier tour de la présidentielle, le quotidien avait déjà opté pour une première page engagée, sur laquelle on voyait une image de Marine Le Pen et François Fillon, accompagnée du commentaire «Tout sauf eux».

La presse écrite pas concernée par la «période de réserve»
Comme le stipule l’article 49 du code électoral, le jour et la veille du scrutin, il est formellement «interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale».
La presse imprimée n’est toutefois pas concernée par cette règle, ce qui semble protéger Libération des fourches caudines de la commission électorale... Mais qu'en est-il de la version électronique du quotidien, accessible à tout un chacun ? C'est là une question qui devrait trouver une réponse dans les jours qui viennent.
------------------------------------

Nous allons dénoncer la fraude dans le résultat des élections et toutes les magouilles. 
------------------------
David Van Hemelryck, le chasseur de présidents corrompus.
Tout sauf Macron : Macron = Cahuzac. Paris/France - 5 Mai 2017
David Van Hemelryck porte parole du collectif « Tout sauf Macron » était devant le QG d’Emmanuel Macron Paris XVe pour dénoncer un compte offshore aux îles Caïmans.
https://www.youtube.com/watch?v=aTcVC67r5R4
Des étrangers qui sont tombés dans le piège des médias et qui ont peur d'être renvoyés chez eux, sont les serviteurs zélés de Macron. On y voit le traître Bayrou.


Qui est DAVID VAN HEMELRYCK ? Il a l'habitude d'être arrété et ça ne l'arrête pas.
02/08/2016 - "HOLLANDE DÉMISSION". SOUTENONS DAVID VAN HEMELRYCK
qui n'a plus comme sur seul but de faire démissionner Hollande
Les preuves que nous vivons en dictature.
http://vol370.blogspot.fr/2016/08/0208-hollande-demission.html
------------------------
«COMMENT MACRON M’A SÉDUIT PUIS TRAHI» PAR ADRIEN DE TRICORNOT, JOURNALISTE AU MONDE. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.