mercredi 31 mai 2017

+++31/05 - IGNOBLE ! SALIR LA FRANCE 
POUR OBTENIR DES VOIX.
L’ALGÉRIE ET LE MASSACRE INVENTÉ DU 17 OCTOBRE 1961. 



Les forces de police se trouvent, maintenant démunis comme à l'époque devant une situation qu'ils ne comprennent pas, crée par la Cabale. Le fait qui suit aide à comprendre ce qui se passe en ce moment. Les attentats ne sont que la partie immergée d'un iceberg qui nous menace.

En 2012, à l'occasion du 51ème anniversaire de la manifestation, le président de la Ripou-blique française François Hollande «reconnaît avec lucidité», au nom de la Ripou-blique, la «sanglante répression» au cours de laquelle ont été tués «des Algériens qui manifestaient pour le droit à l'indépendance».
Ce qui en dit officiellement 
alors qu'il n'y a eu aucun mort comme expliqué ici :
Extrait du livre, que tout français doit lire, de Roger Holeindre "Lettre aux musulmans de France" Page 215 en bas à droite.

"En effet, vous ne les avez peut-être pas ?.. Mais le 17 octobre 1961, al police parisienne, aidée par la gendarmerie mobile des CRS et de harkis aurait matraqué et jeté à la Seine près de 300 manifestants pro-FLN.
Que s'est-il réellement passé à cette date ? L'affaire avait été monte de toute pièces par les dirigeants métropolitains du FLN, qui dans leurs documents décrivent cette action comme une "manifestation surprise et clandestine". Leur but était de faire descendre sur Paris le maximum d'algériens des banlieues.
Aujourd'hui, ils utilisent encore le peuple pour leur plan satanique.
Nous sommes encore en pleine guerre d'Algérie. Ces messieurs, il faut le reconnaître , ont réussi leur coup. Les services de police de détectent rien à l'avance et les manifestants sont plusieurs dizaines de milliers. En majorité des hommes, mais aussi énormément de femmes et d'enfants. L'époque est très tendue, ils se produit chaque nuit des attaques de "cafés maures" ou des tueries de membres du MNA de Messali.*
C'est dire si la pression est forte dans toute la communauté algérienne. Car dans cette guerre FLN/MNA les deux camps ne se font pas de cadeau. En 6 ans, il y a déjà eu 50.600 morts et près de 9.600 blessés en France métropolitaine, principalement à Paris et Banlieue, Lille, Marseille, etc.. De plus, les pourparlers d'Evian sont en cours et le FLN doit montrer sa force. Il en a les moyen, car des centaines de tueurs sont partout.
Maintenant il y en a plus et plus d'armes.
Bien encadrés, les manifestants ont ordre de se diriger vers la Place de la Concorde et l'Élysée.

Cette nuit là, il y eut de véritables batailles rangées, des combats de rues d'une violence inouïe. Les forces de l'ordre qui n'étaient pas assez nombreuses (à peine 1.400 à 1.500 hommes),furent, à plusieurs reprise, sur le point d'être totalement débordées. Seul leur professionnalisme sauva la situation au prix d'un grand nombre de blessés, y compris par les armes à feu.

J'ai plusieurs amis journalistes, dont certains à "paris Match" ou au "Figaro Magazine". Ils ont fait des enquêtes poussées, très pousses, que ce soir à l'institut médico-légal et dans les établissements officiels de toutes les administrations impliquées, chaque fois qu'il y a des événements graves. Nulle part ils n'ont trouvé la trace des 300 cadavres jetés dans la Seine. Et aucun corps n'a été signalé dans ce fleuve, et ce, jusqu'à la mer. Bizarre, non ?. De plus, nulle part, je dis bien nulle part, jusqu'aujourd'hui, soit 55 ans plus tard, aucun cadavre n'est remonté à la surface. Comme apparemment il n'y a pas de requin dans la Seine pas plus que de crocodiles, on peur se poser des questions.

Mais les "justiciers" sont toujours vigilants. Des associations ont fleuri : "Les martyre algériens du 17 octobre 1961", l"L'association 1961 contre l'oubli". C'est bon pour les subventions sonnantes et trébuchantes. Monsieur Delanoë (alors maire de Paris), durant son règne a fait le forcing. Madame Hidalgo, (actuelle maire de Paris), continue le Combat, et juste avant son élection François Hollande n'a pas oublié d'aller jeté un rose dans la Seine.
--------------------------------
Hollande fait son cinéma pour obtenir les voix des algériens
François Hollande commémore le 17 octobre 1961 à Asnières
il était ce matin sur le pont de Clichy, une rose à la main, dans une symbolique très mitterrandienne
Les traîtres :
L'Algérie, une passion de François Hollande ? Une passion qui rapporte de nombreuses voix de France et d'Algérie .
--------------------------------
Voilà des décennies que ce nouveau mensonge continue et prospère. Ces gens n'ont honte de rien ! Ce sont des voyous et des traîtres. Ce qui les intéresse c'est que la France soit coupable ! Coupable de tout ! Coupable de n'importe quoi ! Ils font partie de ce lobby "internationaliste" qui veut la disparition des peuples et des nations, mais qui, vous le savez, n'existerait pas !

La seconde guerre mondiale est racontée uniquement dans le sens voulu par les vainqueurs politiques et même mieux, et surtout par ceux qui, après 71 ans après la fin des combats trouvent un intérêt électoral ou commercial immense à empêcher les plaies de se cicatriser, ce que souhaitent pourtant tous les anciens combattants des 2 camps.

Pour les guerres d'Indochine et d'Algérie, le problème est le même. Dans ces deux conflits, seule le France et son armée seraient coupables.
De toutes les façons aux yeux de ces propagandistes nihilistes, quoi qu'elle ait fait, la France a toujours tort et doit être journellement condamnée. Pour atteindre ce but, tous les mensonges, tous les "oublis", toutes les affabulations, tous les reniements sont bons, sans oublier les trahisons. 
--------------------------------
Rappel vidéo - Roger Holeindre : "Le communautarisme mène à la guerre civile !"
Grand reporter et géant de la littérature patriote, Roger Holeindre est aussi un homme politique historique de la droite nationale. Tout au long de sa carrière d'écrivain, il en est à son 42e ouvrage.
Roger Holeindre, ancien député de la Seine Saint-Denis a mis en garde ses compatriotes face à la perte d'identité, de souveraineté et de libertés de la nation française. Dans son livre "Réconciliation nationale", l'auteur lance un cri d'alarme : alors que des gosses nés en France et élevés en France, crachent sur la France, il faut tendre une main amicale aux compatriotes musulmans en leur redisant que l'appartenance à la nation française n'est pas le communautarisme qui conduit inévitablement à la guerre civile.
Ecrit avec des mots qui sonnent comme le tocsin quand l'ennemi est à la porte, Roger Holeindre nous offre un livre percutant, un livre de résistance et de reconquête : "La Réconciliation nationale", c'est le pari à relever que lance l'ancien député à la tête de notre pays malade. Alors, à plus de 85 ans, celui qui a consacré tout sa vie à la France et à sa grandeur, reprend sa plus belle plume pour nous livrer un témoignage poignant de sincérité. Un livre à cœur ouvert !


--------------------------------
Paris, 17 octobre 1961 : un collectif d’historiens pose la question des responsabilités



Macron comme son prédécesseur est allé faire la pèche au voix, la pute en Algérie aux dépends des français et de la Paix.
Avec Emmanuel Macron, un nouveau chapitre de la relation franco-algérienne ?
L’élection à la présidence de la République d’Emmanuel Macron, un « ami de l’Algérie », selon les termes du président Abdelaziz Bouteflika, pourrait ouvrir une nouvelle ère. Une ère plus que jamais nécessaire.
En reconnaissant que la colonisation a constitué un crime contre l’humanité, le nouveau président français a tourné une page importante de l’histoire. A 39 ans, il incarne une génération pragmatique qui veut surmonter le passé et bâtir un partenariat mutuellement avantageux entre les deux pays.
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/05/11/avec-emmanuel-macron-un-nouveau-chapitre-de-la-relation-franco-algerienne_5126170_3212.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.