mardi 28 mars 2017

28/03 - DR. SALLA : DÉCOUVERTE DE RUINES EN ANTARCTIQUE ? 


Antarctique - Découverte de ruines d’une civilisation futuriste ?
Par le Dr. Michael E. Salla Ph.D

De nombreuses personnes se sont posé des questions sur les récentes visites en Antarctique, visites faites par des personnalités officielles et certains individus.
Ceux-ci ont donné des explications compliquées pour justifier leur voyage.
Le 9 novembre, le secrétaire d’État américain, John Kerry, a atterri en Antarctique, durant le pic de l’élection présidentielle américaine.
Pourquoi le secrétaire d’État quitterait-il les États-Unis, à un moment aussi critique, pour observer simplement les schémas du réchauffement planétaire en Antarctique ? 


Encore plus mystérieuse a été l’évacuation médicale de l’astronaute Buzz Aldrin, le 1er décembre 2016, après une visite surprise là-bas, apparemment pour devenir "la personne la plus âgée à atteindre le pôle Sud, à l’âge de 86 ans".
Il a été vu avec un chandail où il était écrit : "Posez votre C.. sur Mars".
Était-il là parce qu’il voulait voir personnellement la découverte de quelque chose qui ferait de son rêve une réalité … c’est-à-dire la colonisation de Mars ? 


Le 18 février 2016, le patriarche russe Kirill a visité un avant-poste russe en Antarctique, pour y voir des pingouins. 

https://fr.rt.com/french/images/2016.02/article/56c59622c46188e5538b45d9.jpg

Un peu plus d’un mois plus tard, le 23 mars, le président Obama a visité Bariloche, la ville touristique argentine, qui aurait été le refuge secret d’Adolf Hitler, après la Seconde Guerre mondiale. 

Patagonie. Après guerre, les vaincus nazis trouvèrent refuge à San Carlos de Bariloche en Argentine. Leur ombre plane toujours.

Bariloche est devenue la capitale, non officielle, d’une civilisation allemande sécessionniste, basée en Antarctique, et il y a, supposément, un système de tunnels secrets qui mène en Antarctique. 

https://peopledotcom.files.wordpress.com/2016/08/mauricio-macri-2-800.jpg?w=800&h=600
Notons également que les présidents Eisenhower et Clinton se sont rendus à Bariloche. La vraie raison de toutes ces visites mystérieuses en Antarctique, et les endroits voisins comme Bariloche, est sur le point d’être révélée, selon l’informateur Corey Goode. Il dit avoir reçu des renseignements concernant une annonce officielle imminente sur la découverte de ruines d’une civilisation futuriste trouvée en Antarctique. Les données de Goode sont sur le point d’être publiées, selon la mise-à-jour du 6 décembre faite par David Wilcock, qui est l’animateur d’une série d’entrevues très populaires sur Gaia TV, avec Goode comme invité et cette série est intitulée Cosmic Disclosure.

Dans un article intitulé 'ENDGAME : Divulgation et défaite finale de la cabale', Wilcock a écrit : '"Imaginez que vous vous réveillez un jour et que vous entendez parler de ruines hyper-futuristes en Antarctique. Vous ne voyez pas cela seulement lors des émissions d’Ancient Aliens ou sur d’autres sites d’information alternatifs, mais bien partout … sur toutes les plates-formes médiatiques importantes. Imaginez des journalistes et des officiels militaires révélant ces incroyables découvertes – dans des vidéos tournées sur place. Un événement de cette ampleur pourrait être beaucoup plus dérangeant, que toute catastrophe de style 9/11. L’élite au pouvoir pourrait bien espérer qu’un tel "changement dans le jeu" pourrait faire en sorte que toutes les nouvelles sur les événements récents seraient vite mises de côté."' 

http://ist1-3.filesor.com/pimpandhost.com/1/_/_/_/1/G/m/g/C/GmgC/david%20wilcock.jpgDavid Wilcock poursuit en révélant, ce qu’il croit être, l’arrière-pensée de l’annonce d’une telle nouvelle. Il affirme que cela est conçu pour distraire le public des récentes révélations Wikileaks concernant "Pizzagate", et l’implication de hauts fonctionnaires dans les administrations Clinton et Obama, faisant partie des réseaux de pédophilie, qui impliquent des sacrifices d’enfants. 
L’ancien chef d’état-major de Bill Clinton, John Podesta, qui était également conseiller principal d’Obama, ainsi que dirigeant de la campagne d’Hillary Clinton, figure de façon proéminente dans le scandale de Pizzagate.
L’article de David Wilcock, prélude à un prochain article sur l’annonce imminente sur l’Antarctique. David Wilcock dit que l’article à venir a été écrit conjointement avec Goode. Il décrit ce que les sources de Goode lui ont révélé, à propos de cette découverte en Antarctique, et prévoit de le révéler officiellement. Wilcock écrit : "Corey Goode a été mis au courant de la découverte de nouvelles ruines en Antarctique, il y a environ trois mois, et n’a même pas été autorisé à me dire ce qui se passait. Nous venons tout juste d’être autorisés à diffuser ces données critiques au public". Alors que nous attendons la publication prochaine de cet article par Corey Goode et David Wilcock pour fournir plus de détails sur ce qui a été découvert en Antarctique, cela vaut la peine d’examiner les implications de la récente visite du Secrétaire Kerry là-bas, s’il a effectivement été témoin d’une incroyable découverte. 


En tant que secrétaire d’État sortant, Kerry veut probablement divulguer la pleine ampleur de ce qu’il a vu en Antarctique, avant que son terme ne se termine officiellement le 20 janvier 2016.
Le président Obama pourrait également vouloir aller de l’avant avec une telle annonce, afin d’être le premier président américain à inaugurer une nouvelle ère de prospérité.
Alternativement, comme le suggère Wilcock, le but est de distraire la presse et le public américains, des preuves nuisibles de l’implication des administrations de Clinton et d’Obama dans les réseaux de pédophilie.
Cela suggère que la participation de Podesta à une initiative de l’US Air Force, visant à promouvoir la "divulgation limitée" sur les ovnis et sur la vie extraterrestre, a également été conçue pour distraire des révélations de "divulgation complète", encore plus dommageables, fournies par Corey Goode, William Tompkins et d’autres. Les tendances économiques positives continuent d’émerger aux États-Unis en termes de baisse du chômage, de hausse des marchés boursiers et d’un optimisme renouvelé sur l’état de l’économie.
Lorsque cela est combiné avec l’annonce officielle d’une découverte de ruines d’une civilisation avancée en Antarctique, Obama donnerait un énorme élan à son héritage. Cette information recevrait probablement une grande couverture via les médias traditionnels, ce qui dirigerait l’attention du public loin des rapports des médias alternatifs, sur des informations qui ternissent l’héritage d’Obama. Peut-être que le président Obama volerait la vedette à l’administration Trump, pour être celui qui sera crédité pour "avoir fait, des États-Unis, une grande nation, à nouveau".

© Michael E. Salla, Ph.D. Copyright

Source : http://exopolitics.org/impending-announcement-of-ruins-from-futuristic-civilization-found-in-antarctica/

Traduction de Michelle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.