samedi 8 août 2015

08/08 - LES TEMPS NOUVEAUX DE LA TERRE. #15.
LES AVIAIRES BLEUS :
UNISSEZ-VOUS EN UNE SEULE FAMILLE HUMAINE.

Edition n°15 – vendredi 7 août 2015
        
Les nouvelles quasi-quotidiennes de Who Needs Light
Editorialistes réguliers : Dieu Mère/Père, Sananda, Ashtar, Gabriel, Dirigeant de l’équipe arcturienne
Editorialistes occasionnels : La Compagnie du Ciel
Canalisatrices : Kathryn et Christine
Rédacteur en chef : Archange Michaël

Page communautaire : Les Aviaires Bleus : Unissez-vous en Une seule Famille Humaine
Par Ute Possega-Rudel

CHERS AMIS !

Lorsque les Aviaires Bleus me contactent, cela se passe dans le cœur, par un contact chaud et doux et je reconnais leur présence. Je vous dis cela parce que qui pourrait imaginer une création d’Intelligence Artificielle qui nous procure une sensation de chaleur et nous touche directement au cœur.

Ce contact me semble très familier et semble remonter à des souvenirs ancestraux. Rien que cela me fait monter les larmes aux yeux. Comme si je retrouvais ma famille.

Il est intéressant pour moi de découvrir de plus en plus de famille dans l’univers, évidemment dans des endroits, des galaxies et des étoiles où j’ai existé au cours de mon périple à travers le cosmos, apprenant et gagnant en expérience, découvrant et évoluant dans ma compréhension des réalités plus denses et de la douloureuse séparation. Pour comprendre la nature de la création, de la conscience et la manière dont elle s’étend et se différencie en différents lieux et différentes dimensions.

Pendant que j’écris ces mots, le doux contact dans mon cœur continue et devient plus intense, comme une sorte de confirmation. Je suis une exploratrice des possibilités. Et j’en fais part, en tant que membre d’un groupe dévoué, à toutes sortes de civilisations stellaires pour les aider à évoluer. Qui sait si nous ne sommes pas déjà dans des mondes parallèles. «Oui», disent-il.

Les Aviaires Bleus me disent à présent que je suis ici sur cette planète pour étudier cet endroit – depuis les sommets les plus élevés de l’extase et de la joie jusqu’aux extrêmes tréfonds de la tristesse, du désespoir et de la terreur – ce qui n’est possible qu’en s’incarnant totalement ici. A côté de cela, c’est un parcours très solitaire que j’accomplis ici. Je sers également de messager pour amener leur présence spirituelle dans la conscience de l’humanité.

Il ne s’agit pas, me disent-ils, d’être nos nouveaux dieux, mais de nous rappeler d’une ancienne relation que l’humanité avait avec eux. Ils disent :
«Nous avons toujours été des amis de l’humanité. Particulièrement dans les temps précédant la chute de conscience. Nous avons attendu impatiemment au cours de tous ces millénaires de reprendre contact avec l’humanité, dès que vous seriez suffisamment éveillés.
Le temps est maintenant venu où vous vous rappellerez cette connexion dans votre cœur. Nous sommes comme du carburant pour vous aider à vous éveiller et revenir dans votre cœur, d’où vous êtes jadis venus. Nous vous incitons à vous libérer de votre unique identification à l’esprit pensant et à revenir à la plus grande intelligence du cœur.

Notre message est bref : Humanité, vous êtes sur la bonne voie. Dans un avenir proche se produiront des évènements qui vous réuniront, vous aideront à vous unir et redécouvrir l’unité et l’amour les uns pour les autres. Quoiqu’il se passe sur votre planète, cela n’est pas destiné à vous perturber mais à vous unir plus profondément que jamais auparavant. A redécouvrir le profond bonheur du cœur, alors que vous abandonnez pour de bon les anciennes manières de vous aliéner les uns les autres et trouvez une nouvelle et grande énergie à vous réunir comme l’unique famille humaine que vous avez toujours été.

Nous sommes ici pour vous en faire part, nous sommes à partir de ce moment à votre disposition pour vous aider à vous rappeler qui vous êtes. Non en tant que maîtres spirituels, mais en tant qu’amis qui n’ont pas perdu ce que vous avez perdu jadis.

Ceci est la fin de leur message.

Avec beaucoup d’amour !

In La’Kech,
Ute

Ute Posegga-Rudel, http://RadiantlyHappy.blogspot.com
© 2015. All rights reserved.

Citation du jour
Le déni est un doigt pointé vers un autre.
Le conflit est une attente imposée à un autre.
La frustration est l’incapacité à contrôler la volonté d’un autre.
La tristesse est une dépendance de quelqu’un d’autre.
La solitude est la libération du besoin d’un autre.
L’harmonie est d’accepter l’unicité de l’autre.
La grâce est de comprendre qu’il n’y a pas un autre.
L’illumination est quand les sujets de l’un et de l’autre disparaissent.
L’amour est ce qui reste à la fin de tout cela.

Matt Kahn
Who Needs Light? | 60 Lower 27 Knolls Rd. High Falls | NY | 12440

Traduction Patrick 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.