mercredi 5 août 2015

05/08 - QUI ÉTAIENT LES MAYAS ?

ILS REVIENDRONT.


Les anciens Mayas étaient de grands visionnaires qui ont développé une culture avancée avec les systèmes de mathématiques, l'architecture, la science et l'art. Ils étaient d'excellents astronomes fascinés par le temps et l'espace. Selon les Mayas, une grande partie de ce qui a été écrit par de leur histoire est une fausse déclaration de leur culture, y compris ce qui est enseigné de 2012.

Les Mayas sont très clairs: 2012 n'est pas la fin du monde. C'est la fin du cycle de déséquilibre, de la cupidité et de l'obscurité. Ce n'est pas une date exacte en soi, mais une période de transition, un changement dans la conscience, et nous sommes à ce moment maintenant.
En ce début de Janvier 2013, beaucoup se moquent, en disant que contrairement à ce que certains disaient, cela n'a pas été la fin du monde....
Or, selon la culture MAYA réelle, et non celle que certains avaient consciemment ou non tronquée, il n'a jamais été question de cela. Il est donc temps de remettre les choses en ordre et de sortir, eh oui, des fausses interprétations, des fantasmes, et parfois des commodités publicitaires de ceux ou celles qui prétendre connaître et enseigner le Calendrier Maya.

Nous sommes de plus en plus à une époque où notre discernement est essentiel. A chacun de le cultiver et surtout de l'exercer.
Au cours de cet article, je ne prétends pas non plus avoir de profondes connaissances de cette culture, mais avoir un peu compris certaines bases transmises par des prêtres Mayas reconnus par leurs semblables, au cours de mon séjour au Mexique et Guatemala du 9 au 21 Décembre.
C'est donc aussi un carnet de voyage. Voyage au cours duquel je me suis sentie personnellement très proche de cette terre. Mes mémoires cellulaires ont sans doute parlé, à certains endroits plus que d'autres, mais la grandeur et l'immensité de ces ensembles ne peut laisser indifférent.


Palenque 
Voyage donc au cœur du pays Maya du Mexique au Guatémala en passant par :
Muyil, Tulum, Kalakmul, Palenque, les cascades d'Agua Azul, les cascades "Las Golondrinas", Tikal, la grotte de Loltun, Uxmal, Chichen Itza et Cancun où se tenait le Congrès de l'Académie des Sciences du Futur fondée par le Docteur JJ Hurtak et sa femme Désirée.
Les précisions  indiquées ici sont celles données par Miguel-Angel Vergara et Tata Juan Camaja pour la spiritualité et le Calendrier Maya.
Référence sera également faite à la cosmogonie des Clés d'Enoch du professeur Hurtak et à l'accompagnement toujours essentiel de Stéphane Cavé et Maria Gloria Dos Santos dont je suis les enseignements depuis 7 ans.

Don Miguel Angel
est un prêtre Maya et Maître Enseignant qui vit et travaille dans le Yucatán, au Mexique. Il a étudié avec Maya Elder Martín Vincente depuis 17 ans et continue de travailler avec les aînés et les prêtres qui gardent la Sagesse Maya sacré aujourd'hui bien vivante. Il a été directeur de Chichen Itza pendant quatre ans et a écrit des livres et donné  des conférences sur la connaissance  sacrée Maya  en Amérique du Nord et en Europe.

Tata Juan Camaja
est membre du Conseil national des Aînés, des Autorités Mayas au Guatémala. Pour être guidé par son grand-père conservateur Maya, le jour de sa naissance, il a été présenté aux anciens.

Dans la cosmogonie Maya, nous trouvons beaucoup:
le Jaguar associé au silence, à l'éloquence de la Sagesse, il est protecteur.
La Tortue associée à la planète. Elle porte sur sa carapace 13 carrés associés aux 13 baktuns qui sont des périodes de temps, mais aussi des mondes d'en haut.

Le Serpent dans son sens ici positif, il est relié à la connaissance. Le peuple Maya est le peuple du serpent, c'est à dire celui de la Connaissance.
Mais, selon Miguel Angel , les ancêtres Mayas ont tous ascensionnés, et sont venus d'en haut et reviendront. Aujourd'hui, "être Maya " dit-il, c'est un Etat de Conscience. Le peuple Maya est le peuple du Serpent, c'est à dire celui de la Connaissance. Il se relie à trois mondes: le Monde d'en bas ou inframonde, notre monde et le Monde d'en haut.


Tulum

- Tulum qui signifie l'endroit où naît le soleil, est l'un des seuls site construit au bord de la Mer des Caraïbes, les archéologues disent ne pas savoir pourquoi. Ce site est réellement magique et quel plaisir de se baigner dans la Mer des Caraïbes, quand il fait 30° humide !!!

- Palenque (photo plus haut) est la ville de Pakal. Ce dernier est venu d'Orion. Il est descendu dans les mondes souterrains et a défié 9 Dieux souterrains. Il est intéressant de constater les similitudes entre différentes cosmogonies reliées au Sauveur, et à l'être de connaissance qui vient pour élever le peuple de la Terre.
Peut-être pouvons-nous faire le parallèle entre le rôle du Christ ou celui de Pistis Sophia dont le rôle est de restaurer le féminin sacré, en acceptant dans un premier temps de perdre sa lumière, pour se relever ensuite et la restaurer grâce à la pistis = foi et sophia = sagesse. C'est donc de notre propre restauration qu'il est parlé ici.

Pakal
Les Clés d'Enoch nous assure du rôle essentiel d'Orion, qui est notre demeure originelle où fut conçue la semence adamique. Ce programme originel a été transféré aux Pléiades qui est le sol de création.
Les Mayas en avaient donc une certaine idée.

Nous voyons ici les glyphes qui se trouvent dans le calendrier Maya. La cosmologie idéographique dans la pierre va bien au-delà de l'univers physique et de notre monde. Ce sont des doctrines des Mondes avancés qui ne peuvent souvent être comprises que dans des langages de lumière auxquels nous n'avons sans doute pas encore accès. Pakal, en fait empêche l'effondrement de notre monde physique.

Ixchel Déesse des eaux et de la Terre est associée, elle, à la création de cet univers physique. Et nous avons pu voir la beauté de ces eaux aux cascades Agua azul


la cascade "Las Golondrinas" 

Ainsi qu'à la cascade "Las Golondrinas" - Les hirondelles. Nommée ainsi car le soir les hirondelles viennent s'y nicher. Elle est située en pays Lacandon, en pleine jungle. Et sûrement très habitée par les esprits de la nature et autres, qui, après une cérémonie se sont - merci à eux - montrés sur la photo.
Eh non, ce n'est pas mon appareil qui a des problèmes !!!!


esprits de la nature

Découverte ensuite de Yaxchilan en fôret vierge, le long du fleuve qui sépare le Mexique et le Guatemala. Yaxchilan signifie celui qui parle aux prophètes. Il y aurait eu dans ce lieu beaucoup  "d'Ascension", notamment des femmes, nous dit Miguel-Angel.
Ce qui est remarquable, c'est que nous voyons au plafond une représentation d'UNAKU.
Le syllabaire KU est relié à la vibration primordiale. UNAKU, quant à lui est celui qui restaure le divin.
Or , dans la photo ci-dessous nous le voyons tenir quelque chose qui ressemble à s'y méprendre à un symbole christique et la Colombe qui descend.

UNAKU
Toujours dans les Clés d'Enoch, il est affirmé que la Colombe descendra sur le Yucatan, et la tête de la Colombe sur Palenque. Etrange , non toutes ces similitudes ?
Unaku ainsi qu'Enaku ( qui lui est connu par les Mayas comme "l'ancien des jours") correspondraient bien à une des émations de YHWH

Afin de pouvoir découvrir cela il faut monter jusqu'en haut d'un édifice magistral.
Edifice qui n'est pas forcément un temple, mais un calendaire où chaque fenêtre représente le compte d'un calendrier. Si l'on observe bien le haut de cet édifice, on voit qu'il y avait encore plusieurs étages, avant que cela ne se soit effondré.

C'est ensuite avec Tata Juan Camaja, avant Tikal au Guatemala que nous avons un aperçu du calendrier maya.

Comment ce fameux calendrier se compte-t-il ?
Il y en deux importants: 
le calendrier lunaire 20 x13 = 260 jours
le calendrier solaire 20 x 18 = 360 jours
Les cinq jours restant sur l'année sont des jours sacrés, "hors du temps" consacrés au jeûne, à la planification, aux offrandes
D'où viennent ces 20 jours et ces 13 multiplicateurs ?
Le 20 est relié  aux doigts et aux pieds : 4 doigts + 1 bras ( le pouce est associé au bras) = 10, plus 10 encore pour les pieds = 20.
Le 13 correspond aux articulations importantes de notre corps, c'est un élément important pour la vie.
Le corps est donc associé à un compte mathématique, pouvons-nous dire.
Ceci ne reprend-il pas la géométrie sacrée connue dans d'autres cosmogonies et les nombres de la Kabbale où il y a encore certaines similitudes ?
Le calendrier est circulaire et correspond à des rondes d'existences. Il y a donc 13 énergies et 20 glyphes.
En effet en dehors de ces calendriers disons usuels, il y a ce que l'on appelle le compte long. Le temps est alors compté en Baktun. Un baktun correspond à 400 ans soit 360x13 = 144.000 jours. Cela ne rappelle-t-il pas les 144.000 de la Kabbale ?
Et, 400x13= 5200 ans. Qui est l'âge de l'apparition des Mayas.
Il n'y a donc pas de 21. Ce qui correspond à notre 21, est donc pour les Mayas le 1.
Le 21 Décembre 2012, ne pouvait donc exister dans le calendrier Maya.
De plus le 20 Décembre est la fin du 13° Baktun, donc du compte long, et le début d'une autre période, non d'un 14° Baktun, qui n'existe pas. Mais le jour 1 d'un autre premier Baktun.
C'est donc ce que l'on aurait pu appeler l'an 001, et l'entrée dans une nouvelle ère.
Les Mayas n'ont donc nullement célébré ou annoncé la Fin du Monde comme certains se plaisaient à le répandre en terme de catastrophisme, oserions-nous dire, primaire ?
Mais bien pour eux le début d'une nouvelle ère avec tout l'espoir de plus de lumière.
Fin d'une période de destruction et début d'une ère de nouvelle lumière, d'espoir ouvert de l'être humain.
De plus, ce que beaucoup ne savaient pas ou ont caché, c'est que depuis peu, au Guatemala, à Xultun, un autre calendrier Maya a été découvert qui compte sur une nouvelle période de 7000 ans.

"La mégapole maya antique de Xultún (200-900 AD) est le site de la découverte plus récente et par des archéologues-les plus vieux connus mayas tables astronomiques, antérieure à d'autres sites par plusieurs siècles.
Les numéros de tableaux tracent le mouvement de la lune et semblent se rapporter aux orbites de Mars et de Vénus. Le calendrier maya "fin du monde"  peut désormais être mis au repos. Les chiffres ne prédisent pas la fin du monde en Décembre 2012.

La structure qui abrite à la fois l'art et de calculs astronomiques est surmonté d'un plafond voûté, à l'étage se trouve un banc de pierre, ce qui suggère aux archéologues que la chambre était un lieu de rencontre."

William Saturno, archéologue Université de Boston, dans un communiqué publié par la National Geographic Society, a déclaré: «Pour la première fois, on arrive à voir ce qui peuvent être les enregistrements réels tenus par un scribe, dont le travail consistait à être le gardien d'un procès-verbal communauté maya. C'est comme un épisode de la série télévisée Big Bang Theory, un problème de maths geek et ils sont la peinture sur le mur. Ils semblent  l'utiliser comme un tableau noir. "
Rendez-vous sur le site de National Géographic et William Saturno si vous voulez plus amples précisions.
Nous sommes donc encore bien loin de tout comprendre. Ainsi donc , l'humilité est essentielle quoi que l'on fasse !


TIKAL


Tout autour de la place centrale 4 constructions similaires à celle-ci correspondant aux quatre directions. Selon Tata Juan, ce sont 4 êtres venus des Pléiades qui les ont installées, et ils reviendront.
Nous retrouvons toujours dans la culture Maya la même appartenance , et la même conscience de l'origine stellaire et du lien aux fraternités de Lumière. En fait tous les temples sont alignés sur un système de grilles et de correspondance. Le Yucatan est interconnecté à un autre système de grille, c'est en fait un réseau d'horloges cosmiques, connecté à des chronomoniteurs qui calculent aussi le taux vibratoire d'une planète. Nous retrouvons ici le calcul de l'espace -temps relié à une géométrie sacrée de haut niveau.


UXMAL

Cet ensemble est dédié à Ixchel et à sa contrepartie masculine Tak. C'est donc l'union du Masculin et du Féminin sacré. Un important collège de prêtresse a vécu dans ce site. Selon les Mayas cette cité est venue directement de la 5° dimension sur la Terre pour que les humains voient la beauté des villes célestes. Il est clair que cela nous fait réfléchir. Miguel-Angel qui travaille beaucoup avec le son, nous a également livré que, lors d'une méditation, il a demandé, quel était le son de la pyramide centrale d'Uxmal.

Je vous livre le résultat en photographie:
AAK- HE-NAH-TUN = les fils de la terre qui viennent de la pyramide sont les pierres précieuses. Il y a une certaine ressemblance avec Akhénaton, comme quoi là encore tout est lié. Et l'on sait qu'Akhénaton venait de Sirius, relié également aux Pléaides. Troublant, non ?
De plus sur les hauteurs des murs, on peut voir des mains rouges, mains à cinq doigts. Les cinq doigts sont le signe de notre race adamique. Or, il existe un Ordre de la Main Rouge qui est relié à l'Ordre Christique ( je parle ici du Christ Cosmique).

Enfin Chichen Itza, où nous étions ce fameux 21 Décembre 2012





Ce temple majeur est dédié à KUKULKAN. Le serpent à plumes des Mayas. (Quetzalcoatl pour d'autres).
Kukulkan est associé à la transformation spirituelle. Des têtes de serpent sont sculptées en bas de l'édifice et, en haut, lorsque l'on frappe dans les mains, en face des escaliers de pierre, l'on entend un chant d'oiseau.
La pierre chante !!!

Chichen Itza est en train d'être réactivée par les fraternités de lumière. En effet une photo prise en 2009 par une famille montre une colonne de lumière tombant directement au sommet de la pyramide. Cette photo a été étudiée, elle n'a aucun trucage et la famille qui l'a prise n'a rien vu. C'est au développement que l'incroyable est apparu.



Beaucoup de lieux sacrés sont actuellement réactivés, d'autres seront retrouvés pour que l'humanité retrouve la science des cycles précédents. Sous les plateaux océaniques, il y a aussi des merveilles et d'anciennes cités.
Nous sommes donc bien, non pas comme nous l'avons vu, et comme nous l'ont confirmé les Mayas à la fin du Monde , mais à l'aube de transformations positives importantes.
C'est à nous de demander la Connaissance réelle, pas celle des archéologues ou des historiens qui ne se basent que sur une vision limitée des choses, mais la Connaissance réelle de notre origine réelle. Alors non seulement se retrouveront les cités de Lumière, car elles redescendront sur la Terre, mais nous retrouverons nous aussi comme le dit Enoch notre Filiation Divine dans "La Maison du Père aux nombreuses demeures."
Ne serait-ce pas le signe de cet arc-en-ciel manifesté le 21 Décembre 2012 à Chitzen Itza au sommet de la pyramide ?
(Photo prise par une amie de notre groupe)

Merci donc à tous ces accompagnements visibles et non visibles, mais bien réels.
C'est à tous donc de chercher et de chercher encore pour s'approcher au plus près de son identité réelle, celle de notre Divinité dans le berceau créateur du Père-Mère.
Et ce nouveau cycle commençant en 2013 de notre propre calendrier, peut nous y aider
C’est en tous cas ce que je souhaite à tous.

Kara-Alia



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.