lundi 3 août 2015

04/08 - PUCE RFID : PREMIÈRE «IMPLANT PARTY» À PARIS.

Le marquage des moutons.
Après les percings, les tatouages, la puce. Tout ceci est amené en douceur et les gens n'y voit que du feu. Avec la Puce, fini la liberté, ils sont marqués comme esclaves. 

PAR JENNIFER CINGOUIN / LE 28 JUILLET 2015
Le 11 juin dernier se tenait à Paris le festival Futur en Seine. Un festival d’une dizaine de jours dédié aux nouvelles technologies, durant lequel vous pouviez à la fois suivre une conférence sur le financement participatif des jeux vidéos, mais aussi, découvrir comment les intelligences artificielles vont peu à peu remplacer des milliers d’emplois, vous faire implanter une puce RFID (garanti sans douleur), apprécier la transformation du paysage urbain à l’ère du numérique, ou encore vous faire une nouvelle idée du transhumanisme, etc.

En somme, des dizaines de conférences qui laissent présager un futur technologique qui n’a rien à envier aux meilleurs films de science-fiction. Le Cercle des Volontaires vous propose un résumé de la conférence qui a le plus retenu notre attention, «L’Implant Party«, une fête conviviale durant laquelle on se fait implanter une puce RFID (Radio Frequency Identification) dans la joie et la bonne humeur.  Le chef d’entreprise et biohacker Hannes Sjöblad, de la société Epicenter basée à Stockholm, expérimente actuellement la puce RFID sur ses propres employés. Il nous explique pourquoi, selon lui, la puce RFID est une merveilleuse révolution technologique.

Il est vrai que l’idée de se faire implanter un traceur qui permettra votre identification où que vous soyez sur la planète et qui centralisera toutes les données personnelles vous concernant dans un gigantesque système informatique contrôlé par on ne sait qui, peut paraître inquiétant, mais reste ô combien dérisoire à côté de la révolution merveilleuse que représente, par exemple, la pratique du «Quantified self», le fait de connaître, en temps réel, le taux de caféine présent dans votre sang. La mystérieuse cause de vos insomnies chroniques vient d’être élucidée grâce à votre puce RFID qui calcule votre taux de caféine en temps réel ! Comment auriez-vous pu vous douter jusqu’à lors que boire trop café pouvait provoquer vos insomnies ?

En avril dernier, la Commission européenne a rendu un avis en faveur de la limitation des traceurs RFID dans les emballages de divers produits de consommation afin de préserver la vie privée des consommateurs ; pourtant la puce RFID séduit de plus en plus de personnes qui font fi de leur propre liberté individuelle et préfère se faire «pucer» comme un vulgaire produit de supermarché ; à l’instar des clients du Baja Beach Club à Barcelone, qui n’hésitent pas à se faire implanter une puce RFID afin de pouvoir payer leurs consommations d’un revers de main ou accéder au carré VIP !

Aujourd’hui, se faire implanter une puce RFID reste un acte volontaire. On ne peut pas nous contraindre légalement à se faire implanter une puce RFID, sous peine de contrevenir aux libertés individuelles fondamentales. Dommage pour tous les chefs d’entreprises ultra-progressistes qui frétillent à l’idée de «pucer» leurs employés pour contrôler leurs moindres faits et gestes sur leur lieu de travail.

Cependant, lorsqu’on constate l’engouement de masse que peut susciter la sortie du dernière I-phone, ou l’incitation croissante a resté en permanence «branché» sous peine de passer pour une personne «hasbeen»  voir «bizarre», on peut se demander si ce n’est pas tout simplement la pression sociale qui viendra à bout des résistances morales de chacun ! Ainsi, on a pu voir aux Veilles Charues 100 000 festivaliers accepter docilement un nouveau système : 100% des paiements aux stands se sont faits via un badge (de type NFC)… Alors, elle est pas belle, la vie du jeune et branché ? Bientôt, il ne faudra plus dire «branché», mais «connecté»

Alors le jour où votre patron vous incitera fortement à vous faire implanter une puce RFID, surtout souvenez-vous d’une chose, restez «corporate» ! Après tout, laisser votre patron contrôler votre taux de caféine en temps réel avant d’aller à la machine à café, c’est une révolution !
Jennifer Cingouin

Le cas de la RFID au Baja Beach Club de Barcelone

Puce RFID : première « Implant Party » à Paris




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.