jeudi 9 juillet 2015

10/07 - BENJAMIN FULFORD.
DES NÉGOCIATIONS TOP SECRÈTES
CONTINUENT ALORS QUE LE VOTE “NON” DES GRECS

MET DE LA PRESSION SUR L’OLIGARCHIE OCCIDENTALE À SE RENDRE.

6 juillet 2015
Les négociations ultrasecrètes se poursuivent alors que le «Non» grec intensifie les tensions de l’oligarchie occidentale pour se rendre :

Le défaut de paiement grec d’une part, et le vote du «Non» consécutif des Grecs pour continuer à saigner le pays pour les banquiers a suscité un regain d’urgence dans les négociations en cours pour l’instauration d’un nouveau système financier, selon des sources occidentales et asiatiques. Parallèlement, la mafia Khazar poursuit ses menaces de plus en plus futiles d’attaques terroristes bricolées de toutes pièces pour s’efforcer vainement d’échapper à son inévitable éviction du contrôle des banques.

Le fait que 61% des citoyens grecs aient voté pour refuser de payer pour les errements irréfléchis des banquiers indique qu’une majorité de gens de ce pays reconnaît la nature criminelle du système bancaire occidental. Le peuple grec sait à présent qu’il n’est pas légalement responsable des dettes contractées par ces flambeurs de banquiers mafieux et qu’il ne va donc pas les payer.

Cela a engagé le premier domino qui mènera inexorablement à la faillite du système bancaire Khazar et de sa filiale criminelle désignée sous le nom de la "SOCIÉTÉ DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE". Le défaut de paiement grec, comme mentionné précédemment, n’est que le premier domino qui sera suivi par l’Espagne, le Portugal, l’Irlande, l’Italie, la France, l’Allemagne et enfin les Etats-Unis.

Le FMI a publié un rapport demandant un report d’échéances de 20 ans des paiements de la dette grecque parce que si le FMI enregistre ses prêts à la Grèce comme irrécupérables à date, elle devra reconnaître sa propre faillite. Les principaux pays créanciers mondiaux comme la Chine et d’autres pays asiatiques refusent de verser davantage de fonds au FMI parce qu’il demeure de facto un instrument financier des criminels de Washington D.C. qui détiennent un droit de veto sur cette institution.

La cabale de Washington D.C. ne peut pas être le bailleur de fonds du FMI et la Banque Centrale Européenne parce qu’elle est elle-même en faillite, ce qui peut se vérifier par le fait qu’elle falsifie ses comptes. Ils ont gelé leurs dettes à 18 112 milliards de $ depuis leur défaut de paiement dû aux créanciers le 15 mars dernier.

En outre, d’autres dominos ont commencé à tomber. Avec toute l’agitation qu’a provoquée l’affaire grecque, l’attention de la plupart du monde a été détournée du fait qu’une autre filiale de L’AMÉRIQUE, le gouvernement de l’Ukraine Nazi a également manqué une échéance de paiement et fait faillite. De plus, la colonie américaine de Porto Rico, connue par beaucoup en tant que 51ème Etat des Etats-Unis, a également publiquement annoncé qu’elle ne pourrait pas payer sa dette. ($ 73 milliards)

L’élément nouveau, c’est que la contagion a maintenant touché la Chine, le plus grand créancier de L’AMÉRIQUE en faillite et donc le pays restera avec la dette sur les bras. Les marchés boursiers chinois ont plongé de 30% ces dernières semaines, entraînés par les ventes des petits porteurs détaillants. Les petits investisseurs savent en première ligne que l’économie réelle de la Chine trébuche parce qu’elle ne trouve plus de clients étrangers pour acheter ses produits manufacturés.

Le gouvernement communiste chinois a également essayé de récupérer des fonds la semaine dernière en envoyant des représentants de la famille royale mandchoue au siège de la Banque de Tokyo Mitsubishi-UJF, pour s’efforcer d’encaisser des obligations du Trésor Public authentiques historiques valant des milliers de milliards de dollars, selon un représentant du gouvernement chinois. A la banque, ils ont été reçus par des représentants intermédiaires officiels qui ont désespérément tenté de créer des obstacles administratifs à l’encaissement de ces obligations. Au bout du compte, et malgré le fait que ces obligations soient authentiques, les Chinois et les Mandchous sont rentrés les mains vides, il faut admettre que ces obligations payées auraient mis en faillite le gouvernement japonais et le système financier japonais.

Le système financier japonais est déjà au bord de la faillite en raison de l’argent de l’économie qui a été drainé pour retarder la faillite de L’AMÉRIQUE. Le financement de L’AMÉRIQUE est la raison pour laquelle 62,4% des Japonais déclarent avoir des difficultés financières d’après une étude récente du gouvernement japonais.

Les Russes et les Américains ont également échoué la semaine dernière à encaisser des instruments financiers historiques parce qu’une fois de plus, l’ancien modèle financier est incapable de régler des dettes authentiques accumulées au cours des années, selon des sources du Pentagone.

C’est pourquoi la première faillite d’un pays européen jamais enregistrée depuis l’après-guerre a renforcé l’urgence des négociations en cours sur le nouveau système financier, selon les personnes concernées par les négociations.

Lors de négociations cruciales destinées à mettre en place un système financier alternatif, des représentants de la Société du Dragon Blanc (WDS) ont transmis une proposition à la famille impériale japonaise et au gouvernement japonais pour la constitution d’un fonds de 7000 milliards de $ destiné à financer la création d’une future administration de planification. La famille impériale japonaise et les représentants du gouvernement ont approuvé le plan par principe, tout en demandant une proposition écrite plus détaillée. Celle-ci leur a été transmise lundi, juste avant que cette lettre ne soit publiée.

La proposition appelle une délégation du gouvernement japonais à se rendre au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au siège Européen, au Vatican, à Moscou, à l’Union Africaine, à l’Organisation de Coopération Islamique et dans d’autres centres du pouvoir pour obtenir un soutien formel à la future administration de planification (un soutien informel étant déjà acquis).

La future administration de planification :
La future administration de planification serait très différente de la Banque Mondiale et du FMI ou même des toutes nouvelles banques des BRICS et la Banque Asiatique pour le Développement de l’Infrastructure et d’Investissement (AIIB), car elle disposera d’un budget 70 fois plus important, suffisamment pour fournir une valeur de 1000 $ par an de biens et de services pour chaque homme, femme et enfant de la planète. En outre, alors que les banques BRICS et AIIB contribuent à isoler le camp de la cabale à Washington, elles fonctionnent toujours selon le modèle d’esclavage de la dette babylonienne.

En d’autres termes, elles prêtent de l’argent avec intérêt et s’attendent à être remboursées ou alors elles saisissent les garanties et les hypothèques. L’agence de planification fonctionnera sur la base d’octroi de crédits, et n’en demandera pas le remboursement, seulement la vérification que les fonds seront utilisés comme prévu et promis. Les nouveaux fonds ne seront pas accessibles à des groupes corrompus et incompétents qui finiront par dépérir.

Tout ce qui est nécessaire pour que l’administration de planification reçoive les fonds, c’est que les gouvernements la financent en utilisant une monnaie émise par le gouvernement. Bien sûr, le faire signifie mettre fin au quasi-monopole de la Mafia Khazar sur le contrôle de la création de monnaie non garantie de réserves, et donc mettre fin au régime d’esclavage de la dette babylonienne.

C’est pourquoi nous avons eu droit à une nouvelle série de menaces émanant des Khazars. La dernière en date a été publiée sur un site lié au Mossad appelé DEBKA où l’on voit l’agent du Mossad Simon Elliot (alias El Baghdadi) menacer de faire sauter les pyramides égyptiennes et le Sphinx.

Il y a eu également une attaque contre l’armée égyptienne la semaine dernière (Mont Sinaï) par des mercenaires israéliens prétendant (sans tromper personne) appartenir à l’Etat Islamique.

Il y a eu également de nombreux et nouveaux coups montés de fusillades attribués aux  «Islamistes radicaux» et des manifestations dans divers pays (c'est-à-dire aux Khazars) qui ont laissé le public mondial sans réaction et indifférent. Par exemple, des sources britanniques m’ont fait parvenir des preuves convaincantes montrant que le soi-disant massacre de touristes britanniques en Tunisie n’était qu’un autre de ces coups montés.

Nous ne sommes plus des Charlies.

Pendant ce temps aux Etats-Unis, un Afro-américain a été arrêté pour avoir vandalisé une église Afro-américaine et avoir apposé des graffiti racistes appelant au meurtre d’Afro-américains. En d’autres termes, les Khazars essaient de provoquer une guerre raciale. Heureusement, les Etats-Unis pays multiculturel, multiethnique, ne sont plus un terrain fertile pour des conflits raciaux.

La loge maçonnique P2 en Italie a envoyé un message à la WDS la semaine dernière disant qu’ils étaient écœurés et fatigués de Benyamin Netanyahou et qu’ils prévoyaient de s’en débarrasser à la première occasion. Faisant suite aux déclarations publiques par les Nations Unies que ce monstre est un criminel de guerre, vous pouvez être sûrs que ses jours sont comptés.

Il y a également des indices grandissants d’une attaque très systématique contre les infrastructures d’Internet et électrique à l’intérieur des Etats-Unis. 


Selon le FBI, au moins 11 attaques sur le réseau Internet et le réseau électrique américain ont été perpétrées récemment par des agresseurs extrêmement doués.
--------------------
À New-York : Problèmes inexpliqués dans le métro.

La Bourse de New-York a dû suspendre les échanges durant quelque temps, à cause de «difficultés techniques». La cause reste inconnue.

Tout de suite après, le site du Wall Street Journal a cessé de fonctionner.

À Washington, plus de 2,500 personnes se sont mystérieusement retrouvées sans électricité. «Il semble que le réseau fait face à un effondrement mystérieux et contagieux».

La compagnie aérienne United Airlines a dû suspendre les vols, durant un certain temps, à cause «d’un problème d’ordinateur».
--------------------
Des déraillements de trains provoquant des explosions massives ou le dégagement de gaz toxiques se produisent également au rythme d’un par semaine, indiquant un sabotage systématique de l’infrastructure de l’AMERIQUE. On s’attend à ce que ce rythme s’accélère au cours des semaines à venir et à l’approche de l’automne.

A cette fin, la semaine dernière, 2500 mercenaires nazis parfaitement entraînés ont été transférés d’Ukraine dans le Colorado pour des raisons encore inconnues. Ces mercenaires rendent des comptes aux employés du Département d’Etat affiliés aux Khazars et non aux forces armées patriotiques officielles américaines.

Il serait le petit fils d'Anastasia.
Il se peut que cela soit relié, et semble être une tentative désespérée d’arrêter la révolution d’inspiration gnostique Illuminati (les bons ceux-là) contre la cabale, la police de Koganei, à Tokyo, a une fois de plus placé le Grand-Maître Illuminati Alexandre Romanov dans un hôpital psychiatrique. Là, selon des membres de la famille, il a été lourdement drogué de force au cours des 2 derniers mois. Un membre de sa famille dit qu’il se comportait violemment sans raison et attaquait les gens à coups de batte de base-ball. Selon lui (la dernière fois que je lui ai parlé), c’est lui qui était victime de violences et non l’inverse. Il avait assurément de grosses contusions sur les jambes, du genre de celles que provoque une batte de base-ball.

En tout cas, les sources des Illuminati gnostiques affirment qu’une délégation de représentants va bientôt arriver au Japon pour prendre sa place et coordonner les activités contre la cabale.

La WDS déplore la violence et travaille avec acharnement pour agir comme intermédiaire neutre entre les Illuminati gnostiques et la cabale. Cependant, si la cabale ne fait pas bientôt des concessions sous forme d’un réel jubilé ; une révolution sanglante et chaotique est certaine.

© Benjamin Fulford


Traduction Française Patrick T. rev Isabelle

 ----------------------------------- 

Top secret negotiations continue as Greek “No” vote pressures Western oligarchy to surrender

July 6, 2015

Author: Benjamin Fulford

The Greek default and subsequent Greek “No” vote to payments of further blood money to bankers, has put a sense of urgency to ongoing negotiations for a new financial system, according to Western and Asian sources. At the same time, the Khazarian mob is resorting to increasingly futile threats and manufactured terror incidents in an attempt to stave off its inevitable ouster from control of banking.

The fact that 61% of Greek citizens voted to refuse to pay for banker’s reckless mistakes indicates a majority of the people at the street level in that country now recognize the criminal nature of the Western banking system. The fact is the Greek people now know they are not legally responsible for debts incurred by Mafiosi banker gamblers and will therefore not pay.

This has set in motion the first domino that will lead inexorably to the bankruptcy of the Khazarian banking system and their criminal subsidiary known as the UNITED STATES OF AMERICA CORPORATION. A Greek default, as mentioned previously, is just the first domino that will be followed by SpainPortugalIrelandItalyFranceGermany and then the United States.

The IMF has issued a report calling for a 20-year delay in Greek debt payments because if the IMF lists their loans to Greece as having gone bad, they will have to admit they themselves are insolvent. The world’s major creditor nations like China and other Asian countries refuse to lend more money to the IMF because it remains a de facto tool of the Washington DC criminals who wield a veto over that institution.

The Washington DC cabal cannot bail out the IMF or the European Central Bank because they themselves are bankrupt as can be seen by the fact they are cooking their books. They have kept their debt frozen at $18.112 trillion ever since they missed a payment due on March 15th.

Furthermore, other dominos have also begun to fall. In the fuss about Greece, much of the world’s attention has been diverted from the fact that another AMERICA subsidiary, the Nazi government in the Ukraine, has also missed a payment and gone bankrupt. Furthermore, the AMERICA Puerto Rico colony, known by many as the 51st US State, has also publicly said it will not be able to pay its debts.

The new element to this is that the contagion has now spread to China, the largest creditor of the bankrupt AMERICA and thus the country that will be left holding the bag. Chinese stock markets plunged by 30% in the last weeks, driven by retail investor selling. The retail investors know first-hand the real Chinese economy is stumbling because they are not finding overseas buyers for their industrial products.

The Chinese communist government also tried to get funds last week when it sent representatives of the Manchu imperial family to the headquarters of the Bank of Tokyo Mitsubishi-UFJ, in an attempt to cash genuine historical bonds worth trillions of dollars, according to a Chinese government official. At the bank, they were met by junior officials who tried very hard to present bureaucratic obstacles to the cashing of the bonds. At the end, despite the fact the bonds were genuine, the Chinese and Manchu’s were sent away empty handed because recognizing the bonds would have bankrupted the Japanese government and Japanese financial system.

Japan’s financial system is already on the brink because of money that is being drained to postpone the bankruptcy of AMERICA. Financing AMERICA is why a recent survey by the Japanese government shows that 62.4% of Japanese say they are experiencing financial hardship.

The Russians and Americans also failed last week in efforts to cash historical financial instruments because again, the old financial system simply is unable to pay genuine debts they have incurred over the years, according to Pentagon sources.

That is why the first ever bankruptcy of a European country in the post-war era has added new urgency to ongoing negotiations on a new financial system, according to people involved in the negotiations.

In key negotiations aimed at setting up an alternative financial system, representatives of the White Dragon Society formally sent a proposal to Japanese Imperial Family and Japanese government calling for the establishment of a $7 trillion fund to finance the creation of a future planning agency. Japanese imperial family and government officials approved the plan in principle but requested a more detailed, written proposal. This was sent on Monday, just before this newsletter went to press.

The proposal calls for a Japanese government delegation to visit the UK, the US, EU headquarters, the Vatican, Moscow, the African Union, the Organization of Islamic Cooperation and other power centres to get formal support for the future planning agency (informal support has already been given).

The future planning agency would be very different from the World Bank and IMF or even from the just starting up BRICS bank and Asian Infrastructure Investment Bank in that it will have a budget 70 times larger, enough to annually provide $1000 worth of goods and services to each man, woman and child on the planet. Furthermore, while the BRICS bank and AIIB help isolate the Washington faction of the cabal, they still operate on the Babylonian debt slavery model.

In other words, they lend money at interest and expect to get paid back or else they will come and seize collateral. The planning agency will operate on credit, and will not require repayment, only verification that funds are used as intended and promised. New funds will be withheld from corrupt and incompetent groups who will then wither on the vine.

All that is needed for the planning agency to get funds is for governments to finance it using government issued currency. Of course, doing this would put an end to the Khazarian mafia’s near monopoly control over the creation of fiat money and thus end their Babylonian debt slavery regime.

That is why we have seen a new rash of threats coming from the Khazarians. The latest was issued on Mossad linked website like DEBKA where Mossad agent Simon Elliot (aka El Baghdadi) threatened to blow up the Egyptian pyramids and Sphinx.

There was also an attack on the Egyptian army last week by Israeli mercenaries pretending (and fooling nobody) to be “ISIS.”

There were also numerous new false flag mass shooting incidents, and street theater events, in various countries attributed to “radical Islamists” (ie Khazarians) that have left the world public numb and indifferent. For example, British sources sent convincing evidence to this writer showing the so-called Tunisian shooting of British tourists was yet another play act.

In the US meanwhile, an African American was arrested for vandalizing an African American church and writing racist graffiti calling for the murder of African Americans. In other words, house slave Obama is following his Khazarian master’s orders and trying to start a race war. Fortunately, the multi-cultural, multi-ethnic United States is no longer fertile ground for race baiting.

The P2 freemason lodge in Italy sent a message to the WDS last week saying they were sick and tired of Benyamin Netanyahu and planned to get rid of him ASAP. Following upon the United Nations public labelling of this monster as a war criminal, you can be sure his days are numbered.

There are also growing signs of a very systematic attack against the Internet and electric infrastructure inside the United States. According to the FBI, at least 11 attacks on the internet and the US electric grid have been carried out recently by very sophisticated attackers.

Train derailments causing massive explosions or the release of toxic gas are also occurring at a pace of around once per week, indicating systematic sabotage against AMERICA’s infrastructure. The pace of sabotage operations is expected to pick up during the coming weeks and towards the autumn.

To this end, last week 2500 highly trained Nazi mercenaries were moved from the Ukraine to Colorado for as yet uncertain reasons. These mercenaries report to Khazarian affiliated State Department employees and not to the regular, patriotic US armed forces.

In a possibly related development, in what appears to be a desperate attempt to stop the gnostic illuminati inspired revolution against the cabal, police in Koganei, Tokyo, have once against put illuminati Grandmaster Alexander Romanov into a mental hospital. There, according to family members, he has been forcibly and heavily drugged for the past 2 months. A member of his family says he was he was acting violently and erratically and attacking people with a baseball bat. According to him, (the last time I spoke to him), he was the victim of violence and not the other way around. He certainly did have big bruises on his legs of the sort that would require a baseball bat to make.

In any case, gnostic illuminati sources say representatives will be arriving in Japan shortly to take his place in coordinating anti-cabal activities.

The WDS deplores violence and is working hard to act as a neutral intermediary between the gnostic illuminati and the cabal. However, if the cabal does not make real jubilee-type concessions soon; violent, bloody and chaotic revolution is a certainty.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.