jeudi 9 juillet 2015

09/07 - UN MONUMENT À SNOWDEN ÉRIGÉ À NEW YORK.

Un accord envisagé entre Washington et Snowden?

Les autorités américaines pourraient conclure une entente avec Edward Snowden, l’ex-consultant de l’Agence de sécurité nationale (NSA), qui prévoit son retour aux Etats-Unis ainsi qu'une possible remise de peine.
"Grâce aux révélations de Snowden, nous nous trouvons actuellement dans une autre situation", explique Eric Holder, l'ancien ministre de la Justice américain. Le lanceur d'alerte a "déclenché des débats nécessaires dans la société", a-t-il ajouté.
Quant à la conclusion d'une entente entre le ministère de la Justice et M. Snowden, qui laisserait à ce dernier la possibilité de revenir dans sa Patrie et une réduction de sa peine, l'ancien ministre a déclaré qu’"une telle possibilité"  existait. "Je suis vraiment persuadé qu'il existe des fondements à cette décision qui pourrait satisfaire tout le monde" a-t-il remarqué.
Plus tôt, Eric Holder, qui a quitté son poste en avril 2015, avait déclaré que les autorités américaines excluaient  toute éventualité d'une remise de peine pour M. Snowden qui, accusé par le gouvernement américain de deux violations de l'Espionage Act et du vol de documents appartenant à l'État, encourait au moins 30 ans de prison. D'autres inculpations pourraient également suivre, ce qui conduirait l'Américain à purger une peine de prison à vie.

Pourtant, l'opinion publique appelle à de la clémence en faveur de M. Snowden, et on retrouve, notamment sur Twitter, de nombreuses réactions en ce sens.
Ainsi, l'ancienne responsable du département d'État, en poste lors du premier mandat d'Obama, a dit partager l'opinion du New York Times qui insistait sur le fait qu'"étant donné la valeur énorme des informations qu'il a révélées, et les abus qu'il a mis au jour, Edward Snowden mérite mieux qu'une vie d'exil, de peur et de fuite".



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.