samedi 27 mai 2017

+++27/05 - ALERTE ! MACRON FAVORISE 
LES DÉRIVES SEXUELLES. ÉCOLES. MÉFIANCE !

NJB, un diable parmi d'autres
a été responsable de nos enfants.
Nous devons protéger nos enfants, vu que le gouvernement les pousse au vice en attendant le changement tant attendu.

Le 16 avril 2017, Emmanuel Macron a adressé une lettre ouverte aux LGBTI (Lesbiennes – Gays – Bisexuelles – Transgenres – Intersexes). Il réaffirme par là sa volonté de se soumettre à leurs attentes et de faire du modèle sexuel LGBT le modèle de référence pour la France et pour nos enfants. Pour lui toute opinion qui ne va pas dans le sens de la pensée unique LGBT est une réaction anti-LGBTI qui doit être punie.
Il est des leurs !
Emmanuel Macron veut aller plus loin dans les droits accordés aux personnes homosexuelles : « Je souhaite faire avancer encore l’égalité des droits. [… ] Je suis favorable à une loi qui ouvrira la procréation médicalement assistée aux couples de lesbiennes. [… ] Je m’engage à ce que les enfants issus de la GPA nés à l’étranger voient leur filiation reconnue à l’état civil français. »
-------------------------------------------------------
LA PORNOGRAPHIE FORCÉE POUR DÉTRUIRE LA CELLULE FAMILIALE.

30% de tout le trafic web mondial est consacré à la pornographie – ils explorent de nouvelles voies en introduisant la pornographie dans les programmes pour enfants : les dessins animés (Walt Disney), les films d’animation et la littérature jeunesse.
Les enseignant finissent par trouver normales toutes les directives sans aucune analyse. Ils ont été formatés pour formater nos enfants.
Notre gouvernement est constitué en grande majorité de francs maçons pédophile. (Voir article récent) et ils veulent détruire la famille. Notre seule défense est le retour à la chrétienté. Les familles qui s'assemblent pour organiser des loisirs sains à nos enfants à l'intérieur de ces cellules.

Sexe et pornographie dans les livres scolaires : scandale dans les écoles catholiques et publiques
https://www.infochretienne.com/sexe-pornographie-livres-scolaires-scandale-ecoles-catholiques-publiques/
La vidéo seule à faire tourner 
https://www.youtube.com/watch?v=g5_ixbeCzOs

Le silence est d'or pour nos oppresseurs,
mais seule la connaissance libérera le Peuple.

Beaucoup de parents se demandent pourquoi leur enfant est suicidaire, anorexique, alcoolique, se drogue, ne dort pas, est infecte, leur manque de respect.... Qu'a-t-il subi que vous ne savez pas et dont il ne veut pas, ne peut pas vous parler ?

http://chroniquedelecolepriveedeliberte.hautetfort.com/                            http://reinformation.tv/       
Vidéo plus détaillée de Pierre de Laubier plus bas               
-----------------------------------------------
LE LIVRE NOIR DE L'INDUSTRIE ROSE. De la pornographie à la criminalité sexuelle de Laurent Guyénot
L'augmentation croissante des affaires de pédophilie, d'abus sexuels et de viols, parfois suivis de meurtres, ne cesse de susciter légitimement inquiétudes et interrogations. Mais, curieusement, un facteur essentiel est rarement mis en cause : la pornographie. Grande absente des débats, la production pornographique est pourtant responsable, à bien des égards, de la délinquance et de la criminalité sexuelles, surtout chez les jeunes. Portée par la vidéo, la télévision, la presse et, aujourd'hui, par le réseau Internet, avec la complicité passive des pouvoirs publics, elle étend son empire criminogène et prospère... Fragilisant le développement affectif des adolescents, répandant une image dégradante de la femme, banalisant pulsions sadiques et conduites attentatoires, la pornographie envahit tout l'espace social et agit, chez un grand nombre de consommateurs, telle une drogue. Dès lors, la dépendance peut entraîner une escalade dans la perversité et, chez certains, un impérieux besoin de passer à l'acte. A partir de nombreux entretiens avec des psychiatres experts près des tribunaux et des témoignages d'agresseurs sexuels incarcérés, Laurent Guyénot analyse, puis dénonce, de façon convaincante et en dehors de tout parti pris idéologique, l'influence grandissante et nocive de cette " industrie rose " que constitue le florissant marché de la pornographie.

"Le livre noir de l'industrie rose" Livre entier en cliquant sur le lien


-----------------------------------------------
Jack Lang, ancien ministre de la culture est un être abjecte.
La raison d'être des lobbies LGBT est d'imposer peu à peu la pornographie à tous, et ce dès le plus jeune âge
Le film d’animation pornographique "Sausage Party" qui fait à deux reprises l’apologie du viol est autorisé en salle à partir de 12 ans.
Que faire. Nos enfants ont accès à toutes ces horreurs par leur ordinateur et maintenant leur téléphone. Comment els protéger. Même si vous éduquez bien votre enfants, d'autres les entraîneront dans ces dérives pour ne pas paraître niais. Et vous, parents attentifs, vous retrouvez impuissant face à vote enfants qui va vers des comportements incontrôlables...La télé et l'ordinateur devraient être dans une salle commune dans des meubles fermés. Plus nos logements sont grands, moins nous pouvons protéger nos enfants. L'ordinateur dans la chambre d'enfant et une aberration !
-----------------------------------------------
TVLiberté : André Bonnet : "la pornographie est le passage obligé pour détruire les structures sociales"

Le Conseil d’État a décidé que le film pornographique "La vie d’Adèle" doit seulement être interdit aux moins de 12 ans.
Lors de sa sortie en 2013, le film avait été interdit aux moins de 12 ans. Mais cela avait été contesté par l’association Promouvoir. D’abord, devant le tribunal administratif de Paris, qui l’avait déboutée. Puis devant la cour administrative d’appel, qui lui avait donné raison le 8 décembre 2015. Le ministère de la Culture avait alors décidé de porter l’affaire devant le Conseil d’État. La plus haute juridiction française a rendu son verdict mercredi 28 septembre, et cassé l’arrêt de la cour d’appel, qui devra donc revoir sa copie. Pour les juges
"Les scènes de sexe en cause sont exemptes de toute violence et filmées sans intention dégradante. Elles s’insèrent de façon cohérente dans la trame narrative globale de l’oeuvre, d’une durée de près de trois heures, dont l’ambition est de dépeindre le caractère passionné d’une relation amoureuse entre deux jeunes femmes".

Sic. Le ministère de la Culture a promis de prendre un décret pour assouplir les critères d’octroi des visas, et notamment ne plus interdire aux moins de 18 ans les scènes de sexe non simulé.
--------------------------
Quelques solutions :

Voter aux législatives pour des candidats du "Front National", de "Debout la France", ou du "Parti des Patriotes" (voir article récent)

Un site :
Stop au Gender à l’Ecole.
Parents et enseignants ensemble pour le respect de l'identité et de l'intimité des enfants.
-----------------------------------------------
Les écoles "hors contrat"
https://www.fabert.com/orientation-bilans/Tout-sur-les-%C3%A9coles-hors-contrat.316.html

Vous avez les écoles Montessori qui fait des enfants éveillés sans lacunes, capables de se former eux mêmes à ce qu'ils aiment :
Mais vous pouvez vous même pratiquer cet enseignement à vos enfants et à d'autres. Il deviennent des enfants responsable, bien dans leur peau, débrouillards... C'est ce qui se passe au Kerala, en Inde du Sud. J'ai assisté à cet enseignement et rencontré de nombreux enfants à travers le monde* éduqués selon ce principe. * Sur des voiliers par exemple, de personnes qui voyagent en permanence, éduquant eux-mêmes leur enfants qui profitent des expériences de populations diverses et souvent plus heureuses et libres que nous.
Montessori à la maison.

++26/05 - ISLAM . UN PROFESSEUR D'HISTOIRE PERSÉCUTÉ. 

Louis CHAGNON, enseignant a osé dire la vérité sur l'Islam à ses élèves, alors que les enseignants sont formés, à leu insu, à formater nos enfants, en obéissant aux ordres du ministère de l'éducation nationale qui a pour but d'en faire des moutons dociles et de moins en moins autonomes.

Nos oppresseurs utilisent les musulmans comme armée contre nous en abusant d'eux. Nous devons dénoncer pour y mettre fin.

Zoom : Louis Chagnon : "L'UE, un espace idéal pour un califat" (09-12-2015)
Écrivain, vice président de l'Institut du pays libre aux côtés de Bernard Antony, Louis Chagnon publie aux Editions Godefroy de Bouillon :"Aux origines de l'Etat islamique". Avec force et vigueur, il estime que l'islam est moins une religion qu'une idéologie totalitaire qui commande tous les aspects de la vie du monde musulman.
A mon humble avis, plutôt que de donner un territoire différent aux sunnites et aux chiites, il faudrait mettre fin à l'Islam, aux religions.
Assez de se prendre la tête, d'être divisés....Il faudrait que nous nous rendions compte que nous sommes toujours l'esclave d'un autre, tant que nous ne seront pas libre dans notre tête, dans notre quotidien.

Un article de Riposte laïque
Louis Chagnon : il est impossible d’enseigner correctement l’islam à l’école

Livre "Aux origines de l'État islamique" : Du premier califat au conflit chiites sunnites de Louis Chagnon – 7 octobre 2015
Ce que l on appelle Daech ou l'État islamique est fréquemment présenté comme un groupe terroriste constitué d une bande d illuminés et de ratés convertis en tueurs sans foi ni loi. Or l islam n a jamais constitué un simple phénomène religieux. Il s agit d une idéologie totalitaire qui commande tous les aspects de la vie du musulman, même les plus intimes. La vie politique n échappe pas plus à l islam qu une autre sphère d activité ; elle en constitue une de ses facettes et occupe une place prépondérante du fait des conditions qui ont conduit à son éclosion. Ce livre aborde deux sujets essentiels concernant l islam : le califat et le conflit sunnites/chiites. La première partie aborde la genèse du califat et ce qu il représente ; la seconde partie explique les origines de la division des musulmans entre sunnites et chiites, puis elle étudie les conflits actuels qui en découlent.
---------------------

Dhimmitude & totalitarisme : De Louis Chagnon à Philippe Isnard, deux professeurs d’Histoire persécutés pour non-conformisme
Quelques observations à propos de la lettre du professeur d’Histoire Louis Chagnon persécuté par la République pour avoir dit une vérité historique sur Mahomet:
Malheureusement cette histoire est souvent présentée comme exclusivement antijuive parce que la censure islamiste concernait le rappel du massacre de Juifs par Mahomet. L’affaire doit pourtant être considérée dans une dimension plus vaste. Que serait-il arrivé à ce professeur, si au lieu de parler du massacre de Juifs il avait évoqué les innombrables massacres de chrétiens effectués par l’Islam depuis sa création ? Des jeunes identitaires qui protestaient contre la construction d’une immense mosquée à Poitiers n’ont-ils pas été condamnés pour avoir rappelé que Charles Martel a arrêté les arabes à Poitiers? Aujourd’hui l’Islam est enseigné obligatoirement en classe de cinquième dans les collèges laïcs de la République, cela fait partie des programmes imposés: les quatre piliers de l’Islam etc… Ils sauront tout sur l’édulcoration de l’Islam et rien sur les travers de Mahomet et cela ne fera que favoriser l’islamisme au détriment du christianisme… Nous sommes en plein régime de dhimmitude obligatoire!
Depuis les débuts des persécutions du professeur Louis Chagnon jusqu’à aujourd’hui avec leur conclusion, l’actualité a changé la donne. Entre-temps Louis Chagnon a du répondre à de nombreux procès et en intenter d’autres avec grande détermination et moult dépenses. La justice, dans cette affaire, est même allée jusqu’à admettre que le djihad est un acte légal de religion!
Ces rebonds judiciaires ont fait passer le temps et modifier le langage des ministres de la République. Le 14 août 2014 le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, ne déclarait-il pas encore sur RTL: « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad! »Entre le mois d’août dernier et maintenant il n’ y a que six mois de temps mais de nombreux attentats islamistes en France même commis par ceux-là mêmes que le ministre de l’Intérieur encourageait au djihad; la nature islamiste de ces attentats, d’abord niée par les autorités publiques, a finalement été reconnue faute de pouvoir continuer à nier ce qui crevait les yeux de tout le monde. Mais oui c’est au nom de l’islam que les attentats sont commis en France et en Europe, au nom du Coran que des chrétiens sont égorgés, au nom de l’islam et donc du Coran que des lycéennes et autres femmes et fillettes sont réduites en esclavage, que d’autres personnes sont crucifiées, enterrées vivantes etc. Y compris en grand nombre des musulmans eux-mêmes jugés trop peu soumis aux lois de la charia, par les barbus.
Dans la lignée du verdict de la justice française reconnaissant le droit au djihad (la guerre sainte musulmane) de s’exercer sans tomber sous le coup de la loi, nous avons les propos de la ministre de la Justice, socialiste républicaine et laïque: Christiane Taubira, à propos de l’esclavage musulman; Christiane Taubira auteur de la loi sur l’esclavage ne déclarait-elle pas dans un article du 4 mai 2006 à l’Express  : "Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids des méfaits des Arabes."  Par contre il fallait instituer la repentance des autochtones contre la traite négrière, sans aucun souci de la réalité historique, ni aucun souci de ce que les jeunes autochtones auraient à porter, bien au contraire, on leur mettait sur le dos bien au-delà de la réalité historique. Mais rien n’est trop lourd à porter pour l’autochtone blanc. Et contre les autochtones on peut distiller la haine sans retenue ni crainte d’attentats.
Loi liberticide « Pleven » de 1972, et les suivantes jusqu’aux lois Taubira
Le lobby juif en France est très puissant, et protégé par une loi spécifique, la loi Pleven. La loi Pleven votée le 1er juillet 1972 a fait pas mal de petits depuis: dont la Loi Gayssot et les lois Taubira qui se succèdent. Tandis que les Français de souche européo-chrétienne sont systématiquement discriminés dans leur propre pays et ne bénéficient d’aucune protection particulière. Bien au contraire Manuel Valls -qui pense que« l’Islam est une chance pour la France »-, en déclarant, par exemple, tout dernièrement, suite aux attentats islamistes de Paris, que les musulmans subissent un véritable apartheid et sont dans des ghettos, a fait retomber implicitement la faute de ces attentats sur la population autochtone de France, ce qui est un comble! D’ailleurs pour « récompenser » les prétendus victimes d’apartheid dans les prétendus ghettos, il s’est empressé d’allouer des fonds publics pour ces populations majoritairement musulmanes, de même qu’il a fait augmenter le nombre d « aumôniers » musulmans dans les prisons…
Philippe Isnard, Professeur d’Histoire, viré de l’Education nationale…
Dans un autre registre, il suffit de se rappeler les injustices flagrantes  advenues à un autre professeur de l’Education Nationale, sous le ministère de Luc Chatel, sous Nicolas Sarkozy, je veux évoquer l’affaire  Philippe Isnard. Celui-ci, professeur d’Histoire-géographie à Manosque, en Provence, avait porté à la réflexion de ses élèves de quatrième, en cours d' »Éducation Civique Juridique et Sociale »  des arguments pour et contre l’avortement, selon le cahier des charges de sa profession. Dont la diffusion d’une vidéo montrant les tourments qu’un enfant à naître subit en étant avorté de force par la médecine.
Philippe Isnard n’avait pas abordé une vérité concernant les Juifs mais une vérité à propos du plus faible des êtres humains, celui qui est encore en gestation dans le ventre de sa mère. Il a lui aussi écrit un livre sur ses démêlés avec l’Education nationale. Mais non contente de l’avoir viré, l’administration l’a en plus poursuivi de sa haine.
Le tabou du mammouth - Philippe Isnard
Voici ce qu’il en disait lui-même le 11 décembre 2012:
Chagnon2Lors de ma révocation, je n’ai pas pu m’exprimer dans les médias qui ne m’ont pas accordé de droit de réponse. Ce livre [le combat du Mammouth, mon combat pour la vérité] est donc d’abord un témoignage de résistance au totalitarisme culturel qui règne dans notre pays. Je voulais que la population, qui a été manipulée, ait accès à la réalité des faits. En particulier le soutien massif que m’ont apporté les élèves. Par exemple, dans la classe ou j’avais initié ce débat, tous les élèves ont rédigé, d’eux-mêmes, une pétition de soutien, qu’ils ont tous signée.

Je voulais aussi montrer, par des extraits des documents officiels, le terrorisme intellectuel qui règne dans l’Éducation nationale. Par exemple des extraits du rapport de la cellule de soutien psychologique, boudée par les élèves. Ou encore mes notations et appréciations au long de ma carrière, qui sont toutes élogieuses.

Surtout, je veux montrer que, si nous ne résistons pas à un état qui est désormais clairement totalitaire, les actes de répression et de privations de libertés contre ceux qui ne pensent pas comme lui seront de plus en plus nombreux. 
Les élèves d’un collège se sont ainsi vu interdire de se signer lors de la visite d’une cathédrale, sous peine de sanctions!

J’ai été révoqué, mesure réservée d’habitude à des criminels pédophiles. Mais pas nos élites.(…)
L’Éducation nationale a même écrit à la direction diocésaine de l’enseignement catholique de Nice pour les intimider et empêcher mon recrutement. Je suis donc de fait interdit d’enseignement en France. Les directions diocésaines catholiques, à ce jour, n’ont pas eu le courage de me recruter, bien qu’elles en aient juridiquement le droit. Cela en dit long d’ailleurs sur la soumission de l’enseignement catholique à l’État français, puisque ses dirigeants n’osent même plus utiliser les lois de la République, qui permettent en l’occurrence mon recrutement dans les écoles sous contrat avec l’État. En effet, je ne suis révoqué que de l’enseignement public. 


27/08 - RAMADAN. LA NOUVELLE SÉRIE 
«CORBEAUX NOIRS». 


Exécutions, enfants soldats, charia: sur les écrans pour le ramadan, une série sur la vie chez Daesh
L'univers violent et cruel des femmes djihadistes qui ont rejoint Daesh constitue la trame d'une série télévisée qui sera diffusée pour le ramadan et sur laquelle un groupe audiovisuel saoudien fonde de grands espoirs.
La nouvelle série «Corbeaux noirs» lancée par le Middle East Broadcasting Center (MBC), un puissant groupe saoudien de médias arabophones, a mobilisé d'énormes moyens et coûté la bagatelle de 10 millions de dollars. Elle relate des exactions commises par des femmes qui ont rejoint les combattants de Daesh sous «le califat» autoproclamé par les djihadistes en Irak et en Syrie à l'été 2014.
«Il a fallu une année de recherches et six mois de tournage», précise à l'AFP Mazen Hayek, porte-parole du groupe MBC basé à Dubaï. Selon lui, la série s'inspire de faits réels et se veut didactique. «Nous avons voulu reproduire des faits réels qui touchent les téléspectateurs et reflètent le visage hideux du terrorisme», explique-t-il.

Tournée en grande partie au Liban avec des acteurs de différents pays arabes, la série dénonce les «méthodes utilisées par Daesh pour attirer des adeptes sous couvert de religion», souligne le groupe MBC dans un communiqué présentant cette nouvelle série.
Des scènes choquantes
Selon des extraits visionnés par l'AFP, certains épisodes montrent la violence gratuite dont les combattantes de Daesh peuvent faire preuve. Il y a l'exécution de sang froid par une inspectrice de la police islamique – la Hisba – d'une commerçante dont le seule faute est de proposer à la vente des assiettes décorées avec des images d'animaux.
Dans un autre épisode, un groupe du même corps fouille des femmes à un barrage, leur reprochant de ne pas porter de gants et d'utiliser des téléphones portables, un «outil satanique». De même, «les parfums mènent à l'adultère» et «le maquillage est réprouvé». Dans un troisième épisode, on voit des enfants soldats s'entraîner au tir à balles réelles en prenant des prisonniers de Daesh pour cibles.
Pour Fadi Ismaïl, directeur-général de la société de production, «les scènes choquantes» de la série télévisée «peuvent attirer ou révulser le téléspectateur mais sans jamais le laisser indifférent».
Le réalisateur Amer Sabbah explique que «le plus grand défi à relever» a été la sécurité. «Lorsqu’on transforme une région du Liban en QG de Daesh, on est obligé de s’occuper de la sécurité et de la protection de l’équipe de production», souligne-t-il, cité par l'AFP. 
L'Arabie saoudite se veut la championne de la lutte contre l'Etat islamique et a promis, lors de la visite de Donald Trump à Riyad en début de semaine, à redoubler d'efforts en la matière.
Ce n'est pas la première fois que la télévision se pose en outil de lutte contre Daesh. En 2014, la télévision irakienne s'y était essayé sur un ton comique dans sa série «L'Etat fictif» par opposition à «Etat islamique».
La superproduction «Corbeaux noirs» est lancée deux ans après un premier essai, par le même groupe, en 2015. L'un des épisodes de la série intitulée «Selfie» sur le groupe Daesh (Etat islamique) avait alors remporté un franc succès sur les chaînes du groupe de télévision, engagées dans une course folle à l'audience pendant le mois de jeûne musulman qui commence cette année le 29 mai.
Cet épisode racontait l'exécution d'un père par son propre fils, qu'il était allé chercher sur le front dans les rangs de Daesh. Le père avait auparavant refusé de commettre un attentat, ratant ainsi son examen de passage au sein du groupe djihadiste.
Traité dans un style humoristique, l'épisode avait provoqué des menaces de mort contre ses acteurs, preuve qu'on ne peut pas toujours rire de l'Etat islamique, dont l'acronyme en arabe est Daesh.
La production d'une série entière sur Daesh s'inscrit dans le prolongement de cette idée, précise Amer Hayek, soulignant que «les médias arabes ne pouvaient rester les bras croisés face à la machine de propagande des groupes islamistes».
https://www.youtube.com/watch?v=y5Lo_LPaeF8
27/05 - UN GHETTO À CIEL OUVERT À PARIS. 

Les africains ne travaillent pas pour la plupart et quand vous vous déplacez, vous êtres souvent le rare blanc.
par Marie Delarue
Quand je suis arrivée à Paris, en 1973, roulaient encore sur les voies du métro aérien les voitures de bois vertes et rouges. En passant au-dessus du quartier de la Goutte-d’Or, à l’angle de la rue de Chartres et du boulevard de la Chapelle, on apercevait une longue file d’hommes sur le trottoir, des travailleurs immigrés à l’évidence. Ils attendaient leur tour devant une porte à la lucarne grillagée. J’appris qu’il s’agissait d’une « maison d’abattage »… et ce qu’on y faisait : la rééducation des filles récalcitrantes au rythme de 80 passes par jour.
Dans les années 90, j’ai fait une série de reportages sur le Paris exotique – « découvrez le monde sans quitter la capitale » –, dont un dans ce quartier de la Goutte-d’Or. Avec les hammams et les marchands de gandouras brodées, j’y ai découvert les prières de rue, autorisées par la mairie du XVIIIe. C’est dans ce quartier que Jacques Chirac, découvrant un Paris inconnu des politiques, déplora « le bruit et l’odeur »…
Puis on a construit deux mosquées, rasé les immeubles insalubres, fait semblant d’expulser les trafiquants de drogue (crack, notamment), les maires de droite et de gauche se les renvoyant d’un arrondissement à l’autre.
En 2010, sur des draps accrochés aux fenêtres, les habitants du quartier ont écrit « NON à la prostitution », « lassés et écœurés », disaient-ils, de voir sous leurs fenêtres l’incessant ballet de très jeunes filles, « tenues d’une main de fer par les mamas » africaines. Des Nigérianes et des Ghanéennes. « Voir ces petites quémander 20 € pour une passe et se livrer à leurs clients dans les locaux à poubelles, les halls d’immeuble, les cours intérieures… C’est ignoble et dégradant », disait une habitante. À quoi Myriam El Khomri, alors adjointe PS de Bertrand Delanoë, chargée de la protection de l’enfance et élue du XVIIIe, répondit qu’on ne pouvait rien parce qu’elles étaient majeures ! « Les tests osseux effectués sur elles (sic) l’ont jusqu’à présent toujours prouvé… » affirmait-elle au Parisien.
Depuis, le gouvernement Hollande a trouvé la solution : il punit les clients…
Nous sommes en 2017.
Non seulement tout ce qui est décrit là perdure, mais les choses ont grandement empiré. Depuis quelques mois, des « mineurs isolés » sont arrivés du Maroc. Ils vivent dans la rue, squattent le square Alain-Bashung, se droguent, agressent les passants, se battent. « L’addiction à la colle de certains, leur longue expérience de l’errance et parfois leur agressivité compliquent leur mise à l’abri par les pouvoir publics », écrivait L’Express en mars dernier.
Relisez bien cela : il est impossible aux pouvoirs publics d’empêcher de nuire et de se nuire vingt gamins des rues.
Rien d’étonnant, donc, à ce qu’on ait laissé s’installer dans ce même quartier des campements de migrants de plusieurs milliers de personnes. Des gens, là encore, qu’on balade le long du boulevard de la Chapelle.
Depuis juin 2015, ce sont plus de 30 « évacuations » qui ont eu lieu. La dernière remonte au 9 mai dernier. « 1.609 personnes, dont 75 vulnérables, ont été prises en charge et orientées vers des structures d’hébergement », a dit la préfecture, mobilisant pour cela 350 policiers. Essentiellement des Afghans, des Soudanais et des Érythréens. « On a voulu accélérer la procédure parce qu’il y avait des campements assez importants qui devenaient extrêmement dangereux autour de la porte de la Chapelle », s’est défendue alors Emmanuelle Cosse, encore ministre du Logement pour quelques jours.
Mensonge ! Au dernier conseil d’arrondissement, l’adjoint aux affaires sociales et à l’hébergement d’urgence du maire Éric Lejoindre (PS) a reconnu ce que tout le monde savait : l’opération était « liée au passage des membres du Comité olympique, à partir du samedi 13 mai ».
Les nababs du CIO sont passés, la Goutte-d’Or est restée ce qu’elle est : un ghetto à ciel ouvert.

Qui a dit que "PARIS SERA TOUJOURS PARIS" ?
Il y a du travail pour retrouver Notre Paris



Ils taguent, sautent sur les toits, marchent sur les voies pour bloquer le métro.....

vendredi 26 mai 2017

+26/05 - MASSACRE DE CHRÉTIENS EN ÉGYPTE, 
LE BILAN S’ALOURDIT (35 MORTS)



En plein désert, le long d’une route menant à un monastère copte, au moins 28 Égyptiens ont été assassinés par des hommes masqués vendredi matin. Le lendemain de l’Ascension et la veille du Ramadan. Parmi les victimes, «de nombreux enfants», selon le ministère égyptien de la Santé. Les tueurs ont ouvert le feu sur le bus des victimes, avant d’exécuter les passagers à bout portant. Ils ont ensuite pris la fuite à bord de trois pick-up, selon les autorités, laissant les corps sans vie éparpillés sur le sable.


Le véhicule pris pour cible se dirigeait vers le monastère de Saint-Samuel, nommé d’après le moine du VIIe siècle qui l’aurait fondé. On attribue à l’ascète un texte célèbre pour les historiens, l’Apocalypse de Samuel du Qalamoun, dans lequel l’auteur se lamente du remplacement de la langue et de la culture copte par l’arabe, et de l’islamisation de la région.
Non, les djahadiste ne sont pas des fous, ni des illettrés, mais des fanatiques, des fous d’Allah.

Obsessions anticoptes
En six mois, l’Egypte a connu six attentats visant la communauté copte, qui représente environ 10% de la population du plus grand des pays arabes. Le 9 avril, jour du dimanche des Rameaux, 45 personnes avaient été tuées dans l’explosion de deux bombes, à la sortie de la cathédrale Saint-Marc d’Alexandrie, et dans une église de la ville de Tanta, dans le delta du Nil. L’Etat islamique avait revendiqué le carnage, et l’état d’urgence avait été déclaré par le président Abdel Fattah al-Sissi.

L’obsession des jihadistes pour la destruction des coptes n’est pas nouvelle. «Depuis la fin des années 70, les jihadistes égyptiens essayent de construire l’image de chrétiens qui seraient favorisés par le pouvoir. Ce qui était et reste faux – les coptes étant plutôt discriminés – mais c’est à ce moment-là que sont survenues les premières attaques antichrétiens, rappelle Stéphane Lacroix, professeur à Sciences-Po. Depuis 2013, il y a eu en revanche des signes clairs d’un rapprochement entre le régime d’Al-Sissi et les dirigeants coptes. Le clergé surjoue même aujourd’hui cette proximité avec le pouvoir, en espérant bénéficier de sa protection. Mais il donne dans le même temps du grain à moudre à la rhétorique jihadiste.»

«Futures recrues»
Ces attaques répondent aussi à une stratégie théorisée par un idéologue proche d’Al-Qaeda, Abou Bakr al-Naji, dans un traité publié sur Internet en 2004 : la Gestion de la sauvagerie. «Al-Naji prône de fomenter des violences communautaires pour accélérer l’effondrement de l’Etat, explique Stéphane Lacroix. Tout comme en Irak avec les chiites, les coptes sont devenus "l’ennemi" des jihadistes en Egypte.»

Pour le chercheur, cependant, la recrudescence des attentats ces derniers mois ne signifie pas forcément une phase d’expansion pour l’Etat islamique. Il parle plutôt de «cycle» : «La répression du pouvoir égyptien peut affaiblir temporairement le mouvement, mais elle est aussi extrêmement brutale : toutes les victimes collatérales de sa lutte antiterroriste constituent un réservoir de futures recrues pour l’organisation jihadiste, qui pourra à nouveau lancer une campagne d’attentats.» C’est notamment le cas dans la province du Sinaï, où ont lieu ces dernières années les plus féroces affrontements entre l’armée égyptienne et l’État islamique, et les plus violentes représailles envers la population.
"Libération"

À mesure que les heures passent, le bilan de la tuerie méticuleusement préparée et perpétrée contre les chrétiens, s’alourdit tragiquement. "International Christian Concern" vient de mettre en ligne un article de William Stark, son directeur régional, qui apporte de nouveaux détails effrayants.
Les chrétiens coptes qui se rendaient en pèlerinage ce matin vers le monastère de Saint-Samuel-le-Confesseur, avaient constitué un convoi composé de deux autocars et d’autres véhicules particuliers. C’est en arrivant sur le plateau d’Abou Tartour, dans le désert occidental égyptien, que le convoi fut intercepté par quatre véhicules 4×4 à bord desquels avaient pris place une dizaine de terroristes qui ouvrirent immédiatement le feu causant la mort d’au moins 35 chrétiens, essentiellement des enfants, et en en blessant plus de 25. Si ce massacre n’a toujours pas été “revendiqué”, il est évident que ceux qui l’ont perpétré avaient préparé avec beaucoup de soin leur embuscade et qu’ils étaient informés des détails et des horaires de ce convoi.


Souvenez-vous du Massacre de la place Rabia-El-Adaouïa et de ses 2.600 morts 
-----------------------------------
On parle beaucoup des tombes juives profanées et pas de celles des chrétiens.
Ces informations sur le site : http://www.christianophobie.fr/

Pour ceux qui ont lu les articles sur les massacres du FLN en Algérie, vous vous rendez compte que ce cancer couve partout. Nos puissants utilisent les fanatiques de l'Islam quand et où ça les arrange. 

Osons, en France, affirmer notre appartenance à la chrétienté, si nous faisons profil bas, nous sommes perdus, et votons aux législatives pour ceux qui nous défendent : "Front National", "Debout la France" ou le "Parti des Patriotes". L'équipe de Macron s'arrange très bien de ces désordres qui ne les touchent pas et même les arrangent. Macron va prolonger l'état d'urgence, façon hypocrite de nous surveiller et de contrer toute révolte éventuelle du peuple.
++26/05 - L'IMMIGRATION, 
CETTE PLAIE DES TEMPS MODERNES. 

Par Jean-Yves Le Gallou du journal TVLiberté et Polémia 
* Drépanocytose
Il y a également énormément de naissances prématurées chez les africains dont les bébés séjournent longtemps dans des centres pour prématurés très coûteux.
Ils font opérer leur famille qu'ils font venir en France. 

Livre - "Immigration : la catastrophe. Que faire ?" de Jean-Yves Le Gallou - 10 mars 2016
Après quarante ans de déni organisé, la réalité s'impose. Même le président de l'Union européenne veut stopper les migrants. Même François Hollande tente de fermer les frontières. Chacun le voit, l'immigration est une catastrophe pour la France et l'Europe, l'invasion les menace de mort. Ses causes ? L'explosion démographique du Sud, les guerres, mais pas seulement. L'Europe est en train de mourir d'un projet idéologique : le MIM, le mondialisme immigrationniste marchand, facilité par la trahison de ses élites politiques, économiques, judiciaires, médiatiques. Cette trahison explique quarante ans de mensonges, d'omerta, d'impuissance à traiter le problème malgré les promesses. Énarque, inspecteur général de l'administration, ancien élu régional et européen, Jean-Yves Le Gallou développe à partir d'un constat accablant une analyse sans concession. Mais non sans espoir : notre patrie, notre continent, notre civilisation peuvent encore s'en sortir. A condition de changer radicalement de modèle. Ici, c'est de courage qu'il va falloir faire preuve.
--------------------------------




TVLiberté - Le Point sur les arabes, bobard historique
Un "observatoire syrien des droit de l'homme" avec un seul homme à Londres :-) Abderahmane 
Cette vidéo n'est pas récente, mais intéressante jusqu'à la fin, elle parle de ce que nous ne devons pas aux arabes, entre autres. Les arabes, rappelons-le ont été contaminés par l'Islam créé pour cela, vu qu'ils étaient nombreux....
On y voit une exécution dont le coupable a été inversé comme l'ont certainement été les votes de Macron en certains endroits.
Drahi, principal soutient de Macron relaie cette informations mensongère. On retrouve toujours les mêmes

------------------------------
Pour approfondir - "LA TYRANNIE MÉDIATIQUE". Un livre, une vidéo :
Ce dimanche, Méridien Zéro reçoit Jean-Yves Le Gallou, directeur de la fondation Polemia pour son dernier ouvrage "La tyrannie médiatique".
Les médias ne sont pas un contre-pouvoir. Ils ne sont pas davantage le quatrième pouvoir. Ils sont progressivement devenus le premier pouvoir : celui qui s'exerce sur les esprits. Plus inquiétant, ils semblent même prendre le contrôle des autres pouvoirs, intellectuels, politiques et judiciaires. Or journaux, radios, télévisions et même certains sites d'information en ligne ne sont ni indépendants, ni libres. Ils subissent la loi d airain publicitaire des banques et des financiers, prisonniers des préjugés de ceux qui les font, la caste journalistique. C est l alliance du grand capital et de la pensée unique de salle de rédaction qui passent tout au crible de l idéologie mondialiste : ouverture des frontières, dérégulation économique et financière, rejet des traditions, « antiracisme » et « mariage gay ». Pour rééduquer, ils conditionnent par la désinformation, la Novlangue, la censure, la diabolisation et le bobard sont leurs instruments, au mépris de l identité, de la souveraineté, de la démocratie française et des libertés. J.-Y. Le Gallou reconstitue l histoire et autopsie cette tyrannie des temps modernes ; il trace aussi les voies de son renversement : par le développement de l esprit critique, la réinformation, l essor des médias alternatifs sur Internet, l abolition des lois liberticides, le développement de la démocratie numérique et de la démocratie directe. Pour redonner vie à une véritable liberté d'expression, il faudra bien chasser les assassins de l information.
* Loi Gayssot tend à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe. Par contre le racisme anti blanc est apparemment permis.
* Pourquoi Polémia? Parce que dans un monde en proie au chaos et de plus en plus dominé par le choc des civilisations, il faut avoir le courage de déceler les nouvelles lignes de fracture et de discerner les conflits à venir pour mieux les prévenir. https://www.polemia.com/

Tout est à lire et à visionner chez Yves Le Gallou
+26/05 - ATTENTAT SATANIQUE DE MANCHESTER. 

Ariana en concert à Manchester.
Très bonne analyse de N. Polony qui fait honneur au métier de journaliste, consternée elle décortique avec lucidité le drame anglais! 23/5
Mais tout est bien plus simple. Il y a Macron et les siens qui laissent faire et même encouragent ces drames et Marine le Pen qui en bonne patriote est prête a utiliser les moyens de nous sortir de ce piège.
Il faut surveiller les moquées plutôt que de les financer et ne plus admettre d'écoles coraniques. Ceux qui veulent élever leurs enfants selon les principes de l'Islam retournent dans leur pays. Seule Marine Le Pen peut nous sortir de là. La  France servira d'exemple stratégique.

Pour aller plus loin.
Attentat lors d'un concert, comme au bataclan avec une vedette satanique.

Au Bataclan, l'attentat a commencé lorsque le groupe "Eagles of Death Metal" ont commencé à jouer "Kiss The Devil". Aigles de la mort et embrasse le démon. Coïncidence ? Il va falloir arrêter d'être naïfs et alors nous serons sauvés. Nous avons de plus en plus d'arguments pour ceux qui son endormis.
Le dernier attentat en Grande Bretagne s'est passé le 22 mars, celui-ci le 22 avril à 22h et a fait 22 morts. Ils déclarent le chiffre qui les arrange pour leur symboles satanique. De plus en plus de personnes arrêtent de ridiculiser ces dénonciation depuis la cérémonie satanique de Macron devant la pyramide du Louvre. Les autruches sortent la tête du sable.

Il apparaît avec la plus grande certitude qu’il existe un gouvernement secret agissant en coulisse en contrôlant le système financier, les médias, les multinationales, les militaires et les représentants "élus" comme Macron.
Hitler était peut être le personnage le plus éminent de ce genre de plan – mais l’infrastructure qui le soutenait n’a pas disparu après la Deuxième Guerre Mondiale.
Quelle chance pour les dirigeants que l’homme ne réfléchisse pas – Adolf Hitler

VOUS NE POUVEZ PAS L’IGNORER
Les jeunes voulant se faire plaisir avec des films ou de la musique pop se voient de plus en plus confrontés à une imposture après l’autre – alors qu’on leur balance des symboles lucifériens à la figure.


 --------------------------------------
Troublant: la kabbaliste Ariana Grande et le chiffre 22

En septembre 2014, "le New York Daily News avait rapporté que la pop-star américaine d'origine «gréco-nord-africaine» avait tenu en aparté cette phrase après avoir quitté -«tout sourire»- des fans lui réclamant un autographe : «J'espère qu'ils vont tous crever».

En août 2014, dans un entretien accordé au magazine Billboard, la jeune autrice-compositrice avait révélé être devenue une «kabbaliste». Comme d'autres célébrités d'Hollywood, elle suivait (via sa «tutrice Ruthie» sur Skype) les enseignements de Philip Berg, rabbin américain enterré en Israël et fondateur d'un nouveau courant mystique inspiré par la tradition juive.

Fin 2013, Ariana Grande, fan de films d'horreur et de symbolisme satanique, confessait par ailleurs avoir le sentiment d'être parfois entourée de présences démoniaques."
Plus étonnant encore. La kabbale utilise 22 lettres. L'attentat lors de son concert à Manchester a tué 22 personnes un 22 mai à 22H35. Le kamikaze...avait également 22 ans.
Ariana Grande affirme être née catholique mais elle a perdu la fois en novembre 2013 (pendant le pontificat du faux pape François donc), après 5 ans dans l'industrie du disque (pas étonnant). On retrouve depuis des symboles kabbalistiques dans certains de ses clips

Elle porte le bracelet rouge des adeptes. D'autres célébrités tels que Naomi Campbell, Britney Spears, Leonardo DiCaprio, Kylie Minogue, Demi Moore, Tippi Hedren, Elizabeth Taylor et Paris Hilton font également parti du Centre de la Kabbale. Cette obscure centre comporte de nombreux points communs avec une secte puisque Jerry Hall, ex-épouse du chanteur des Rolling Stones Mick Jagger, a quitté le Centre de la Kabbale après qu'on lui aie demandé de verser 10% de ses revenus.
---------------------------------------------------
LA CABALE ET LE SHOWBIZ par David Wilcock
---------------------------------------------------
Il y a ce débat qui cible bien les responsables des attentats, mais en remontant très loin. Pas facile à comprendre pour les nouveaux sur ce blog.
Manchester… Qui sont les stratèges de la terreur globale ? Réponse à Michel Drac.


Arbre de vie kabbalistique

Rihanna
L'acteur Zac Efron 

Et enfin Ariana Grande
Grande fait régulièrement des photos avec les traditionnels références illuministes dans le milieu (comme sa collègue Kesha par exemple).





Le papillon est un signe faisant
référence à la programmation mentale Monarque
très courant dans le milieu du divertissement. 

Toute la petite clique la plus dégénérée qui soit fait partie du même culte comme par exemple Miley Cyrus (qui fait des clips célèbrant la maltraitance des enfants et la pédophilie).


Bracelet kabbaliste



Ou Madonna.




Adriana Grande affirme également littéralement avoir été attaquée par des démons en 2013.